Häkkinen "fier" d’un Bottas qui l’avait bluffé dès la F3

partages
commentaires
Häkkinen
Par : Basile Davoine
24 déc. 2015 à 15:00

Champion du Monde en 1998 et 1999, Mika Häkkinen fait aujourd’hui partie de l’entourage direct de Valtteri Bottas. Les deux Finlandais travaillent ensemble depuis plusieurs années, et l’ancien pilote McLaren a pris Bottas sous son aile dès 2008.

Valtteri Bottas, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams
Valtteri Bottas, Williams FW37
Mika Hakkinen
Valtteri Bottas, Williams avec les médias
Valtteri Bottas, ART Grand Prix Dallara F308 Mercedes
vainqueur Valtteri Bottas, ART grand Prix Dallara F308 Mercedes

La relation entre les deux hommes, bien que connue de tous, est rarement mise en lumière, mais elle porte ses fruits à travers l’ascension de l’actuel pilote Williams, sacré Champion en GP3 en 2011 puis devenu titulaire en F1 en 2013. Quatrième du championnat l’an passé, cinquième cette année, Bottas a été un temps courtisé par Ferrari pour succéder à Kimi Räikkönen, finalement conservé. A 26 ans, sa cote est très haute et certains voient en lui un potentiel Champion du Monde, ce dont ne doute pas Häkkinen. 

"Je suis très fier de lui", explique Häkkinen sur son blog tenu pour McLaren. "Il a une personnalité formidable et qui, de bien des manières, est essentielle pour devenir un pilote complet, car il est rapide." 

"Quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois, je l’ai invité à mon appartement à Monaco, et nous avons eu une discussion productive sur ce qu’il voulait pour sa carrière. Par certains aspects, cela m’a rappelé ma première rencontre avec Keke [Rosberg], mais avec un rôle inversé bien sûr. Valtteri a dit qu’il voulait devenir Champion du Monde de Formule 1, et je n’avais aucun doute quant à sa capacité pour le faire. Je savais que nous pouvions bien travailler ensemble."

Un test impressionnant sous la pluie

Häkkinen se souvient notamment de la première fois où il a vu Bottas en piste, lors de ses essais en F3 avant son engagement chez ART pour les saisons 2009 et 2010. Les conditions de piste n’étaient pas optimales, mais n’ont pas empêché le natif de Nastola d’impressionner son illustre aîné et compatriote. 

"En Formule 3, j’ai d’abord vu l’étendue de son talent derrière le volant", souligne Häkkinen. "La F3 est et a toujours été une série difficile. Les voitures sont techniquement exigeantes et les autres pilotes sont habituellement à un niveau élevé." 

"Lors du premier test à Hockenheim, le circuit était détrempé et, alors que Valtteri est sorti pour son premier run, je me suis dit : ‘Nous allons voir ce qu’il peut faire.’ Il était à fond presque immédiatement. Au premier virage sa voiture a glissé de l’entrée vers l’intérieur, d’un vibreur à l’autre, sur une trajectoire parfaite, sans laisser de marge. Il était totalement dans le coup : très tôt sur les gaz, un petit peu en travers, mais toujours sous contrôle. Et il a amélioré tout au long du test, apprenant de ses quelques erreurs, tout en étant rapide en permanence."

"Maintenant, en le regardant, je prends vraiment du plaisir. Je suis heureux de la manière dont il se comporte. Mais plus que ça, en plus d’être rapide et investi dans la voiture, c’est aussi un pilote qui a l'esprit d'équipe, et on peut voir à quel point toutes ses relations de travail se sont consolidées. Il ira loin."

Prochain article Formule 1
Renault en F1 - 2010-2015 : Les années Red Bull

Previous article

Renault en F1 - 2010-2015 : Les années Red Bull

Next article

Bilan 2015 - Vettel a remis le pied à l’étrier avec le Cheval Cabré

Bilan 2015 - Vettel a remis le pied à l’étrier avec le Cheval Cabré

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mika Hakkinen , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités