Le Halo peut "soutenir le poids d'un bus londonien"

Nouveau système de protection de la tête du pilote en Formule 1 et dans d'autres disciplines, le Halo est une pièce à la résistance peu commune.

Ce dispositif a pour but de dévier les larges objets qui pourraient se diriger vers la tête du pilote, par exemple dans des incidents tels que ceux qui ont coûté la vie à Henry Surtees ou à Justin Wilson lors de la dernière décennie.

D'un point de vue aérodynamique, c'est toutefois une révolution et un véritable défi, comme l'explique James Allison, directeur technique de l'écurie Mercedes.

"Ce n'est pas une pièce légère, ce sont plusieurs kilos de titane qu'il faut mettre sur la voiture", souligne Allison. "Il y a des modifications à faire pour l'intégrer en assurant que la voiture reste en dessous de la limite de poids."

"S'il n'est pas léger, c'est aussi parce qu'il subit des charges très élevées. Nous avons dû renforcer le design du châssis pour qu'il puisse soutenir le poids d'un bus londonien à deux étages. Nous devions nous assurer qu'il soit assez solide pour supporter le type d'événements lors desquels il est censé protéger le pilote."

 

Comme n'importe quel élément d'une Formule 1, le Halo va voir son design évoluer lors des années à venir, aussi bien pour des raisons aérodynamiques qu'esthétiques.

"Ce tube rond est relativement mauvais d'un point de vue aérodynamique, donc nous avons tous le droit de modifier le Halo à notre guise : nous pouvons y ajouter un carénage aérodynamique autour, ce qui nous donne une certaine marge pour nuancer l'effet qu'il a sur l'aérodynamique de la voiture", explique Allison.

"Notre objectif est d'assurer que la traînée du Halo n'affecte pas la bonne performance du moteur, donc nous devons assurer qu'elle ne soit pas ingérée par le moteur. Nous devons aussi assurer qu'elle soit conçue pour ne pas dégrader le comportement de l'aileron arrière."

"C'est la première génération de protection qui passe devant, au-dessus et autour de la tête du pilote. C'est la première génération, mais ce ne sera pas la dernière. Rien ne reste identique longtemps en F1. Nous allons tous prendre cette première version et essayer de l'améliorer, essayer d'améliorer la sécurité mais aussi l'esthétique. C'est un peu comme un nouveau goût, auquel nous sommes encore en train de nous habituer, et je suis sûr que c'est le cas de tout le monde."

"Mais je suis sûr qu'il y a des choses que nous pouvons faire lors des saisons à venir pour que ce soit plus joli sur la voiture. L'impératif que représente la sécurité des pilotes et notre désir d'avoir des voitures esthétiquement enthousiasmantes nous verront continuer à développer ce concept lors des saisons à venir."

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités