Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
37 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
100 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
121 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
226 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
261 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Le Halo peut "soutenir le poids d'un bus londonien"

partages
commentaires
Le Halo peut "soutenir le poids d'un bus londonien"
Par :
8 févr. 2018 à 10:09

Nouveau système de protection de la tête du pilote en Formule 1 et dans d'autres disciplines, le Halo est une pièce à la résistance peu commune.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, entre dans son cockpit avec le Halo
Fernando Alonso, McLaren MCL32 et le Halo
James Allison, directeur technique de Mercedes AMG F1
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, entre dans son cockpit avec le Halo
Marcus Ericsson, Sauber C36 avec le Halo
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12 avec le Halo
Halo de la Mercedes F1 W08
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, avec le Halo
Le Halo de la nouvelle F2
Le halo sur une McLaren MCL32

Ce dispositif a pour but de dévier les larges objets qui pourraient se diriger vers la tête du pilote, par exemple dans des incidents tels que ceux qui ont coûté la vie à Henry Surtees ou à Justin Wilson lors de la dernière décennie.

D'un point de vue aérodynamique, c'est toutefois une révolution et un véritable défi, comme l'explique James Allison, directeur technique de l'écurie Mercedes.

"Ce n'est pas une pièce légère, ce sont plusieurs kilos de titane qu'il faut mettre sur la voiture", souligne Allison. "Il y a des modifications à faire pour l'intégrer en assurant que la voiture reste en dessous de la limite de poids."

"S'il n'est pas léger, c'est aussi parce qu'il subit des charges très élevées. Nous avons dû renforcer le design du châssis pour qu'il puisse soutenir le poids d'un bus londonien à deux étages. Nous devions nous assurer qu'il soit assez solide pour supporter le type d'événements lors desquels il est censé protéger le pilote."

 

Comme n'importe quel élément d'une Formule 1, le Halo va voir son design évoluer lors des années à venir, aussi bien pour des raisons aérodynamiques qu'esthétiques.

"Ce tube rond est relativement mauvais d'un point de vue aérodynamique, donc nous avons tous le droit de modifier le Halo à notre guise : nous pouvons y ajouter un carénage aérodynamique autour, ce qui nous donne une certaine marge pour nuancer l'effet qu'il a sur l'aérodynamique de la voiture", explique Allison.

"Notre objectif est d'assurer que la traînée du Halo n'affecte pas la bonne performance du moteur, donc nous devons assurer qu'elle ne soit pas ingérée par le moteur. Nous devons aussi assurer qu'elle soit conçue pour ne pas dégrader le comportement de l'aileron arrière."

"C'est la première génération de protection qui passe devant, au-dessus et autour de la tête du pilote. C'est la première génération, mais ce ne sera pas la dernière. Rien ne reste identique longtemps en F1. Nous allons tous prendre cette première version et essayer de l'améliorer, essayer d'améliorer la sécurité mais aussi l'esthétique. C'est un peu comme un nouveau goût, auquel nous sommes encore en train de nous habituer, et je suis sûr que c'est le cas de tout le monde."

"Mais je suis sûr qu'il y a des choses que nous pouvons faire lors des saisons à venir pour que ce soit plus joli sur la voiture. L'impératif que représente la sécurité des pilotes et notre désir d'avoir des voitures esthétiquement enthousiasmantes nous verront continuer à développer ce concept lors des saisons à venir."

 
Article suivant
Renault et le Grand Prix de France unissent leurs forces

Article précédent

Renault et le Grand Prix de France unissent leurs forces

Article suivant

Hülkenberg nie s'être "relâché" aux côtés de Palmer

Hülkenberg nie s'être "relâché" aux côtés de Palmer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Lawrence Barretto