Hamilton a-t-il trouvé l'excuse de l'année?

partages
commentaires
Hamilton a-t-il trouvé l'excuse de l'année?
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Traduit par: Benjamin Vinel
3 janv. 2016 à 18:10

Si Hamilton a réalisé une course désastreuse au Grand Prix de Hongrie 2015, c'est à cause de... Ridley Scott et Matt Damon!

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 se fait pousser à la pesée dans les stands
Le panneau pour Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 sort large
Felipe Massa, Williams F1 Team et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Felipe Massa, Williams F1 Team et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Sergio Perez, Sahara Force India et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team et Felipe Massa, Williams F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team et Felipe Massa, Williams F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Départ : Sebastian Vettel, Ferrari mène

La bibliothécaire m'a regardé fixement d'un air ébahi. Je lui ai demandé de lancer la recherche à nouveau. Elle a donc vérifié une nouvelle fois avant de réitérer : "J'ai bien peur qu'un tel ouvrage n'existe pas".

Je n'en croyais pas mes oreilles. J'avais si souvent entendu parler du Livre des Excuses des Pilotes de Course dans les magazines spécialisés que j'étais sûr qu'il existait vraiment. Mais c'est ainsi qu'à l'âge de douze ans, j'ai appris que ce n'était qu'une légende.

Depuis, après avoir couvert le sport automobile pendant plus de 25 ans, j'en ai entendu, des excuses de pilote. Et si je les avais toutes notées, j'aurais pu écrire le livre moi-même.

Mais il y en a une, cette année, qui m'a vraiment rendu perplexe, une excuse inédite. Et elle sortait de la bouche du triple Champion du Monde de F1 Lewis Hamilton...

Que s'est-il vraiment passé en Hongrie?

La course disputée sur la Hungaroring a, sans le moindre doute, représenté la pire performance de Hamilton lors d'une saison autrement extraordinaire.

Le Britannique avait pourtant dominé le reste du weekend, effectuant le meilleur temps de chaque séance d'essais libres. Après une performance exceptionnelle en qualifications, où il a signé la pole position avec plus d'une demi-seconde d'avance, il a pris un mauvais départ lors de la course avant de sortir de la piste au premier tour, alors qu'il bataillait avec son coéquipier Nico Rosberg.

Hamilton a ensuite connu une touchette avec Felipe Nasr avant de s'accrocher avec Daniel Ricciardo, un incident pour lequel il a été pénalisé par les commissaires, selon qui il a provoqué une collision évitable. Le pilote Mercedes s'est classé sixième, son pire résultat de l'année.

À l'époque, il l'avait expliqué ainsi : "J'ai juste connu une très mauvaise journée. C'était l'une de mes pires courses, et je ne peux pas vraiment l'expliquer pour l'instant."

Or...

La faute à Seul sur Mars

Dans une interview post-saison diffusée à Noël par la BBC, Hamilton a donné une raison assez étrange à cette performance brouillonne.

"Voilà comment ce dimanche s'est déroulé : c'était un excellent dimanche jusqu'au départ de la course. La veille au soir, j'ai été invité par [le réalisateur] Ridley Scott : il a dit 'viens voir le tournage demain matin'. J'ai accepté avec enthousiasme, car il tournait la dernière scène de Seul sur Mars avec Matt Damon."

"Je suis allé me coucher, je me tournais et me retournais dans mon lit ; je n'ai pas dormi avant une heure du matin, puis je me suis réveillé à quatre heures. L'heure est venue de quitter l'hôtel à huit heures, ou quelque chose du genre. Je suis allé voir Ridley, et ils étaient prêts à tourner cette dernière scène."

"Il a dit : 'Matt n'est pas encore là, tu veux prendre sa place et jouer son rôle?"

"Je commençais à être nerveux parce que Ridley Scott me demandait de m'asseoir et de jouer, et je n'avais aucune idée de ce que j'étais censé faire! Matt a fini par arriver, il s'est assis et Ridley a dit 'Action!" et je n'en croyais pas mes yeux."

"C'est là que je suis parti. Je suis allé au circuit, et j'ai été sur ce nuage un court instant. Puis on commence à faire de l'ingénierie et là, c'était dur. Et je n'ai pas pu faire la sieste, donc je suis monté dans la voiture et lors de ces deux tours de mise en grille, j'ai eu des sensations horribles. Je me suis dit que ce n'était pas de bon augure. Je le savais."

"Voilà, je vous ai raconté une histoire que j'aurais dû mettre dans mon livre un jour. Bref..."

A-t-il eu raison?

Comme le dit Lewis, c'était une opportunité unique de voir de ses propres yeux le tournage d'un film de Hollywood ; je pense que nous aimerions tous voir cela. Et les studios du Hungaroring sont très proches du circuit.

Mais le matin d'un Grand Prix?

Hamilton a été très critiqué pour son mode de vie, notamment par son ancien patron chez McLaren, Ron Dennis. Mais un autre Champion du Monde, le grand Mario Andretti, l'a récemment défendu en disant : "Je ne pense pas que son mode de vie ait un effet sur ses performances."

Pourtant, on dirait que ce jour-là, ce fut le cas.

Et c'était la faute de Seul sur Mars...

Prochain article Formule 1
Alonso croit toujours en une McLaren 2,5 secondes plus rapide en 2016

Article précédent

Alonso croit toujours en une McLaren 2,5 secondes plus rapide en 2016

Article suivant

Tost - Sainz et Verstappen ont les qualités de Vettel

Tost - Sainz et Verstappen ont les qualités de Vettel

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes
Auteur Charles Bradley
Type d'article Commentaire