Hamilton sur Albon : "C'était un incident de course"

Lewis Hamilton donne son point de vue sur l'accrochage avec Alexander Albon qui lui a valu une pénalité au Grand Prix d'Autriche.

Doté de gommes neuves par rapport à celles des Mercedes qui menaient la danse, Alexander Albon savait avoir une chance de remporter sa première victoire en Formule 1, à une dizaine de tours de l'arrivée au Red Bull Ring. L'Anglo-Thaïlandais a lancé l'assaut sur Lewis Hamilton par l'extérieur au virage 4 et était presque passé complètement devant lorsque les deux monoplaces se sont accrochées, la Mercedes s'en tirant indemne tandis que la Red Bull est partie en tête-à-queue. Les commissaires ont rapidement décidé d'infliger une pénalité de cinq secondes à Hamilton, qui a reculé à la quatrième place du classement final à deux dixièmes de la McLaren de Lando Norris.

Lire aussi :

Cet incident n'est pas sans rappeler la collision qui avait eu lieu entre les deux hommes au Grand Prix du Brésil 2019 ; Albon avait déjà été privé d'un premier podium en Formule 1. Cependant, d'après Hamilton, les circonstances des deux accrochages sont très différentes.

"Tout d'abord, j'ai un immense respect pour Alex", déclare le sextuple Champion du monde. "Je pense qu'il est un jeune homme super talentueux, et je n'ai pas le moindre ressentiment ni rancune envers lui."

"Au Brésil, il m'a vu venir droit vers lui. C'était complètement ma faute, et j'ai essayé de le reconnaître avec dignité. [Dimanche], à mon avis, c'était un incident de course. Il avait de bien meilleurs pneus. J'ai abordé le virage avec l'intention de le bloquer – je défendais ma position, forcément. J'ai pris le virage comme d'habitude, avec le volant très tourné pour ce faire. La piste est en dévers dans ce virage, et beaucoup de pilotes y ont donc du sous-virage. Cependant, je n'ai pas réaccéléré, j'ai simplement continué à décélérer, et il a sauté sur l'accélérateur, comme il avait énormément d'adhérence. Il avait encore la largeur d'une voiture à sa gauche." Albon, lui, affirme qu'il ne pouvait pas se décaler davantage.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

"Et finalement, nous nous sommes touchés. C'est malheureux que nous nous soyons accrochés, je ne veux jamais m'accrocher avec qui que ce soit. Je pense vraiment que c'était malencontreux, mais je dois respecter la décision qu'ont finalement prise les commissaires, il n'y a pas d'objection à faire."

Hamilton avait pourtant présenté ses excuses à Albon par médias interposés après la course, mais il explique l'avoir simplement fait par prudence. "Dans le feu de l'action, on n'a pas toujours tous les points de vue, et je ne voulais pas tirer de conclusion hâtive. J'ai ensuite regardé le replay et je pense que c'était un incident de course."

Enfin, le directeur de course Michael Masi explique la décision prise par les commissaires, qui va à l'encontre de l'analyse de Hamilton : "Alex avait de l'élan à l'extérieur. Le point de contact, d'après l'explication des commissaires, était la roue avant gauche de Lewis avec la roue arrière droite d'Alex ; c'est pourquoi ils ont jugé que ce n'était pas un incident de course. Selon eux, Alex était effectivement à la limite de la piste, plus ou moins, et avait achevé la manœuvre de dépassement. Pour eux, il n'y avait rien d'autre à ajouter. C'était une infraction relativement simple pour un accrochage."

partages
commentaires
Vettel doute de l'influence du COVID-19 sur la décision de Ferrari

Article précédent

Vettel doute de l'influence du COVID-19 sur la décision de Ferrari

Article suivant

Red Bull ne sait pas encore quel aileron utiliser ce week-end

Red Bull ne sait pas encore quel aileron utiliser ce week-end
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021