Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Poleman du Grand Prix d'Émilie-Romagne à Imola, Lewis Hamilton s'est étonné d'avoir pu devancer les deux pilotes Red Bull en qualifications.

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull
Charger le lecteur audio

La barre symbolique des 100 pole positions se rapproche pour Lewis Hamilton. À Imola, théâtre du Grand Prix d'Émilie-Romagne, le septuple Champion du monde a signé la 99e au terme d'une séance qualificative dont il n'était pas le favori. Et la joie qu'il a manifestée en apprenant le résultat final est probablement à la hauteur de la crainte qui était la sienne de ne pas pouvoir y parvenir.

Lire aussi :

Jamais en tête de la moindre séance d'essais libres, Hamilton est sorti du bois au moment important, comme il sait si bien le faire. Surtout, il a signé un tour parfait, celui-là même sur lequel il devait compter pour avoir une once d'espoir. En y ajoutant les petites erreurs commises par Max Verstappen et Sergio Pérez, cela a donc suffi. Un scénario auquel le pilote Mercedes ne s'attendait absolument pas.

"La journée a été super, évidemment", souffle le pilote britannique. "Je ne m'attendais pas du tout à ce que nous soyons devant les deux Red Bull. Elles ont été très rapides ce week-end, elles étaient parfois six dixièmes devant nous et nous ne savions pas vraiment où nous serions. Mais la voiture se comportait déjà beaucoup mieux qu'au début. J'ai beaucoup de respect pour l'équipe, qui a fourni un travail acharné pour vraiment réduire l'écart."

La pole position de Lewis Hamilton contraste évidemment avec la contre-performance de son coéquipier, Valtteri Bottas, anonyme huitième sur la grille. S'il s'élancera en tête dimanche, le leader du championnat devra ainsi résister aux deux Red Bull, qui auront également un éventuel avantage stratégique.

"J'adore ça", réagit Hamilton devant cette situation. "J'aime ce défi. Je crois que c'est génial d'avoir enfin les deux Red Bull ici. Ça rendra clairement la stratégie plus difficile et ce sera un vrai défi demain, car ils ont un excellent rythme de course. Je crois que leur rythme était meilleur hier sur les longs relais. Mais je suis juste très content car le premier tour était vraiment, vraiment chouette, très propre. Il y a eu quelques améliorations dans le second tour, mais ce n'était pas aussi bon que le premier. J'étais aux alentours du dernier virage et j'ai entendu que j'étais en pole, je suis super reconnaissant."

partages
commentaires
Esteban Ocon : "Une séance bien construite"
Article précédent

Esteban Ocon : "Une séance bien construite"

Article suivant

Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"

Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021