Hamilton : C'est vraiment terminé pour le titre

La sixième victoire de Sebastian Vettel en 2011 et la domination de Red Bull Racing à Valence a visiblement assommé la concurrence pour de bon

La sixième victoire de Sebastian Vettel en 2011 et la domination de Red Bull Racing à Valence a visiblement assommé la concurrence pour de bon.

Invaincue dans l'exercice des qualifications, tout aussi impressionnante en course depuis les premiers tours de roues de l'année, l'équipe championne du monde voit désormais son poulain compter 77 points d'avance au classement du championnat du monde sur Jenson Button. Autant dire un gouffre, bien qu'il reste onze épreuves à disputer.

Après Fernando Alonso, c'est au tour de Lewis Hamilton de baisser pavillon face à la rapidité et la fiabilité des RB7 conçues par Adrian Newey. Quatrième dimanche lors du Grand Prix d'Europe, le Britannique a pour la première fois estimé que le retard ne pouvait plus être comblé : "C'est vraiment terminé, en ce qui concerne le championnat c'est déjà presque fini," a lâché Hamilton dans le paddock de Valence.

Quatrième au championnat, le pilote McLaren Mercedes accuse un retard de 89 longueurs sur Sebastian Vettel. L'écart est parfaitement identique entre l'écurie de Woking et Red Bull Racing au championnat constructeurs. L'affaire est-elle déjà entendue ?

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités