Hamilton revient sur sa joie mesurée du podium de Bakou

Lewis Hamilton a déclaré que la célébration contenue qui a suivi sa victoire lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan était due au fait d'être "câblé différemment" d'autres pilotes.

Hamilton revient sur sa joie mesurée du podium de Bakou
Pit board for Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1
Kimi Raikkonen, Ferrari et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1, sur le podium
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 et Sergio Perez, Force India, sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, félicite le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, avec le représentant de Mercedes sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer

Hamilton s'est emparé de la tête dans les derniers tours, après la crevaison de son équipier Valtteri Bottas à l'arrière droit. Le Britannique s'est senti si désolé pour le Finlandais qu'il s'est rendu du parc fermé vers le niveau supérieur de l'hospitalité Mercedes pour le consoler avant de revenir pour la cérémonie du podium.

"C'est une loterie, et que vous utilisiez ou non le mot de 'donnée', je ne sais pas si j'utiliserais cela, mais c'était une course chanceuse pour moi", a déclaré le quadruple Champion du monde. "J'étais debout sur le podium en pensant que Valtteri aurait dû se tenir là, parce que je ressentais qu'il l'avait mérité. C'est assurément différent quand on ne ressent pas cela, quand vous sentez que quelqu'un d'autre l'aurait mérité."

"Il y a eu des jours où j'ai été sur un podium, où j'ai perdu un Grand Prix, et ça a été donné à quelqu'un d'autre, que ce soit des pilotes qui sont là ou un des pilotes qui est parti. La joie qu'ils avaient, qu'importe qu'ils aient mérité ou pas, les doigts en l'air... Je suis juste câblé différemment. J'aurais pu faire ça aujourd'hui. J'ai quand même gagné, et il faut prendre ce que l'on peut. Mais j'aime gagner parce que j'ai été plus malin et que j'ai été meilleur que n'importe quel pilote en piste."

Ne pas abandonner

Hamilton a vu la victoire de Bakou comme une bonne leçon sur le fait de ne pas abandonner et d'attendre que la course vienne à soi. "[Samedi] je me suis dit : 'La troisième sera peut-être la bonne, et ça a vraiment été le cas [dimanche]. Il y a eu des moments en course où j'ai senti que je pouvais avoir une chance de gagner, et ensuite j'ai eu le blocage et je me suis vraiment [dit] que ça m'avait réellement mis hors course, et après coup j'ai souffert avec les pneus."

"Mais je me disais : 'Continue, continue, continue', je continuais de me le dire. 'Continue d'attaquer, n'abandonne pas, quelque chose peut se passer', et ça a été le cas. Ça a vraiment été un rappel pour moi ; ce n'est pas que j'avais besoin d'un rappel, mais toute ma vie j'ai connu des expériences comme aujourd'hui où on gravit une montagne et on glisse juste en permanence. 'Je vais y arriver, je vais y arriver, je vais y arriver'."

"Je me souviens de mon père me disant de ne jamais abandonner quand j'étais vraiment, vraiment jeune et je l'ai intégré aujourd'hui. Ça affecte toute la vie, quand on essaie de réussir. On essaie, on essaie, on échoue, on essaie, on échoue, et ensuite, finalement, on réussit. Et [dimanche], ça a été la preuve de cela. Évidemment, ça a été influencé par d'autres choses."

partages
commentaires
Pneus : Ferrari plus agressif que Mercedes à Barcelone

Article précédent

Pneus : Ferrari plus agressif que Mercedes à Barcelone

Article suivant

Quand Prost se souvient des derniers mois de Senna

Quand Prost se souvient des derniers mois de Senna
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021