Hamilton compte sur ses réglages et son aisance en course

Le pilote Mercedes s'est une nouvelle fois incliné en qualifications face à son coéquipier.

Certes sacré pour la troisième fois à Austin le week-end dernier, Lewis Hamilton n’a pas trouvé la clé en qualifications à Mexico, où il a été dominé pour la quatrième fois de suite par son coéquipier Nico Rosberg

Battu sur la première tentative, le Britannique est parti à la faute dans le stadium dans son ultime tour rapide, laissant le champ libre à Rosberg. 

"Nico est rapide ce weekend", admet Hamilton. "Il y a eu quelques moments où la voiture était spectaculaire mais il y a des domaines où je peux m'améliorer au niveau du pilotage et des réglages."

On retrouvera ainsi le scénario des derniers Grands Prix, avec un Hamilton qui tentera de venir s’imposer face à l’autre Flèche d’Argent. Une scénario très attendu après le départ musclé et le contact entre les deux hommes à Austin il y a une semaine. 

Différences de réglages? 

"C’est plus long qu’en Russie", note Hamilton au sujet de la ligne droite au moment du départ, qui pourrait offrir de belles opportunités.

Interrogé sur son incapacité à faire mieux en fin de qualifications, le désormais triple Champion du Monde a répondu laconiquement : "Je n’étais juste pas assez rapide."

"J’ai tiré tout ce que je pouvais tirer de l'équilibre que j’avais", insiste-t-il. "On aborde ces qualifications en se disant qu'on veut être premier mais que deuxième n'est pas si mal. Je me sens bien, je pense que nous avons beaucoup de différences de réglages pour l'équilibre donc nous verrons quelle différence cela fera. Mes courses sont vraiment bonnes depuis un moment, il faut se battre quand on part deuxième."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags reaction