Hamilton espère signer son nouveau contrat Mercedes "avant Noël"

Lewis Hamilton souhaite que la prolongation de son contrat avec Mercedes au-delà de 2020 soit réglée avant Noël.

Hamilton espère signer son nouveau contrat Mercedes "avant Noël"

En 2020, Lewis Hamilton a remporté son septième titre mondial, égalant ainsi le record détenu par Michael Schumacher. Toutefois, paradoxalement, le baquet qu'il occupe chez Mercedes est officiellement encore l'un des derniers de la grille 2021 à pourvoir puisque son contrat actuel court jusqu'à la fin de l'année et n'a toujours pas été renouvelé.

L'écurie et le pilote ne souhaitant pas parasiter la course à cette septième couronne, les discussions sur le sujet avaient été repoussées jusqu'à ce que le championnat soit joué, ce qui est effectivement arrivé au terme du Grand Prix de Turquie. Toutefois, ce processus a à nouveau été retardé en raison du test positif d'Hamilton au COVID-19 entre les deux GP courus à Bahreïn.

Lire aussi :

Le Britannique a fait son retour pour la dernière épreuve de la saison, à Abu Dhabi. Il est de nouveau monté sur le podium pour la marque allemande, avec qui il a acquis six championnats et 74 victoires en huit saisons. Les deux parties ont toujours fait part de leur volonté de prolonger leur collaboration fructueuse et affirmé que la conclusion de l'accord serait une formalité.

Interrogé après la course de ce dimanche sur le timing de la signature de ce contrat, Hamilton a indiqué qu'il souhaitait que cela soit réglé avant Noël : "Lors des deux semaines qui viennent. Nous aimerions que ce soit fait avant Noël, je pense. Je prévois d'être ici l'année prochaine. Je veux être ici l'année prochaine. Je pense qu'en tant qu'équipe, nous avons plus de choses à réaliser ensemble et plus à accomplir dans la discipline mais encore plus en dehors. J'espère que nous pourrons débuter cette semaine, les discussions, et que ce soit réglé avant Noël."

Même si Mercedes fait partie des trois écuries dont un des baquets 2021 n'est officiellement pas encore occupé, à l'instar de Red Bull et AlphaTauri, l'équipe a fait le choix d'inscrire d'ores et déjà Hamilton comme son pilote dans la première liste des engagés pour la prochaine campagne qui a été publiée ce week-end par la FIA.

Toto Wolff, le directeur de Mercedes, a déclaré que le nouveau contrat serait signé et qu'il n'y avait "aucune raison que ça ne soit pas le cas", et qu'il fallait simplement attendre que Hamilton soit débarrassé du COVID. "Nous aurons cette conversation", a insisté l'Autrichien.

"Nous avons été retardés. Nous avons toujours dit que nous le ferions après le titre, puis le virus nous a retardés dix jours, deux semaines supplémentaires. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à nous réunir, peut-être virtuellement, peut-être en chair et en os."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly a arraché la 10e place du championnat à Stroll

Article précédent

Gasly a arraché la 10e place du championnat à Stroll

Article suivant

Verstappen a craint une crevaison comme à Imola

Verstappen a craint une crevaison comme à Imola
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021