Hamilton espère signer son nouveau contrat Mercedes "avant Noël"

Lewis Hamilton souhaite que la prolongation de son contrat avec Mercedes au-delà de 2020 soit réglée avant Noël.

Hamilton espère signer son nouveau contrat Mercedes "avant Noël"
Charger le lecteur audio

En 2020, Lewis Hamilton a remporté son septième titre mondial, égalant ainsi le record détenu par Michael Schumacher. Toutefois, paradoxalement, le baquet qu'il occupe chez Mercedes est officiellement encore l'un des derniers de la grille 2021 à pourvoir puisque son contrat actuel court jusqu'à la fin de l'année et n'a toujours pas été renouvelé.

L'écurie et le pilote ne souhaitant pas parasiter la course à cette septième couronne, les discussions sur le sujet avaient été repoussées jusqu'à ce que le championnat soit joué, ce qui est effectivement arrivé au terme du Grand Prix de Turquie. Toutefois, ce processus a à nouveau été retardé en raison du test positif d'Hamilton au COVID-19 entre les deux GP courus à Bahreïn.

Lire aussi :

Le Britannique a fait son retour pour la dernière épreuve de la saison, à Abu Dhabi. Il est de nouveau monté sur le podium pour la marque allemande, avec qui il a acquis six championnats et 74 victoires en huit saisons. Les deux parties ont toujours fait part de leur volonté de prolonger leur collaboration fructueuse et affirmé que la conclusion de l'accord serait une formalité.

Interrogé après la course de ce dimanche sur le timing de la signature de ce contrat, Hamilton a indiqué qu'il souhaitait que cela soit réglé avant Noël : "Lors des deux semaines qui viennent. Nous aimerions que ce soit fait avant Noël, je pense. Je prévois d'être ici l'année prochaine. Je veux être ici l'année prochaine. Je pense qu'en tant qu'équipe, nous avons plus de choses à réaliser ensemble et plus à accomplir dans la discipline mais encore plus en dehors. J'espère que nous pourrons débuter cette semaine, les discussions, et que ce soit réglé avant Noël."

Même si Mercedes fait partie des trois écuries dont un des baquets 2021 n'est officiellement pas encore occupé, à l'instar de Red Bull et AlphaTauri, l'équipe a fait le choix d'inscrire d'ores et déjà Hamilton comme son pilote dans la première liste des engagés pour la prochaine campagne qui a été publiée ce week-end par la FIA.

Toto Wolff, le directeur de Mercedes, a déclaré que le nouveau contrat serait signé et qu'il n'y avait "aucune raison que ça ne soit pas le cas", et qu'il fallait simplement attendre que Hamilton soit débarrassé du COVID. "Nous aurons cette conversation", a insisté l'Autrichien.

"Nous avons été retardés. Nous avons toujours dit que nous le ferions après le titre, puis le virus nous a retardés dix jours, deux semaines supplémentaires. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à nous réunir, peut-être virtuellement, peut-être en chair et en os."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly a arraché la 10e place du championnat à Stroll
Article précédent

Gasly a arraché la 10e place du championnat à Stroll

Article suivant

Verstappen a craint une crevaison comme à Imola

Verstappen a craint une crevaison comme à Imola
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021