Hamilton ne pouvait pas espérer mieux que la deuxième place

Battu par Max Verstappen pour la victoire au Grand Prix des États-Unis, Lewis Hamilton a reconnu sa défaite, indiquant que Red Bull avait la voiture la plus rapide à Austin.

Hamilton ne pouvait pas espérer mieux que la deuxième place

Lewis Hamilton avait débuté le week-end du Grand Prix des États-Unis avec huit dixièmes d'avance sur Max Verstappen, il l'a finalement terminé avec 1,3 seconde de retard sur son rival néerlandais. Le septuple Champion du monde a pourtant fait de son mieux pour barrer la route du pilote Red Bull en prenant la tête de l'épreuve à l'extinction des feux et en gardant une courte avance lors des premiers kilomètres.

Mais ce dernier a tiré le meilleur parti d'une stratégie audacieuse et agressive concoctée par le taureau rouge pour reprendre les commandes après la première salve d'arrêts et garder l'avantage jusqu'à la fin de l'épreuve, remportant ainsi sa huitième course de l'année.

En sortant de sa monoplace, Hamilton n'a pu que reconnaître sa défaite en indiquant que la victoire à Austin était hors de sa portée compte tenu du rythme de la RB16B depuis les premiers tours de roue. "Félicitations à Max, il a fait un super travail aujourd'hui", a commenté le pilote Mercedes. "C'était une course si difficile. J'ai pris un bon départ, j'ai absolument tout donné mais, au final, [Red Bull] avait tout simplement l'avantage ce week-end. Nous ne pouvions pas vraiment rêver de plus, mais je remercie chaleureusement mon équipe pour ces bons arrêts et ce travail acharné tout au long du week-end."

Ayant décalé son dernier arrêt de huit tours par rapport à celui de Verstappen, Hamilton bénéficiait de pneus durs en meilleur santé pour les dernières boucles, ce qui lui a permis de revenir rapidement sur les talons du Néerlandais. Toutefois, les perturbations aéro créées par la monoplace de tête n'ont pas permis au pilote britannique de porter une attaque.

"[C'était difficile] à cause de l'air sale et de la surchauffe des pneus", a précisé Hamilton au micro de Sky Sports. "La lutte jusqu'au premier virage était belle et j'ai pensé un court instant que nous pouvions gagner la course, mais il faudra attendre la prochaine."

Lire aussi:

Le classement du Grand Prix des États-Unis

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 56 1:34'36.552  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 56 1:34'37.885 1.333
3 Mexico Sergio Pérez Red Bull 56 1:35'18.775 42.223
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 56 1:35'28.798 52.246
5 Australia Daniel Ricciardo McLaren 56 1:35'53.406 1'16.854
6 Finland Valtteri Bottas Mercedes 56 1:35'56.680 1'20.128
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 56 1:36'00.097 1'23.545
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 56 1:36'00.947 1'24.395
9 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 55 1:35'10.081 1 Lap
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 55 1:35'12.119 1 Lap

partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP des États-Unis 2021
Article précédent

Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP des États-Unis 2021

Article suivant

Verstappen n'était pas sûr de la stratégie agressive face à Hamilton

Verstappen n'était pas sûr de la stratégie agressive face à Hamilton
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021