Hamilton devra apprendre de l'affaire de la télémétrie

Après que Lewis Hamilton a posté sur Twitter sa télémétrie pour expliquer pourquoi il était plus lent que son coéquipier en qualifications, provoquant un tollé général, Jenson Button a manifesté son incompréhension

Après que Lewis Hamilton a posté sur Twitter sa télémétrie pour expliquer pourquoi il était plus lent que son coéquipier en qualifications, provoquant un tollé général, Jenson Button a manifesté son incompréhension.

“On travaille tellement dur pour améliorer la voiture, et pour garder des choses comme ça secrètes et privées. Je ne voulais pas le voir sur Twitter. C'était toute la télémétrie des qualifications,” a déploré le champion du monde 2009.

La controverse venait d'un choix d'aileron arrière différent. Celui de Hamilton lui aurait fait perdre 4 dixièmes en ligne droite, mais était censé être favorable aux qualifications, comme l'a expliqué Button. “Il aurait dû regagner ce temps-là dans les virages, parce qu'il avait davantage d'appui. Et de toute façon, j'étais huit dixièmes plus rapides en qualifications.” David Coulthard, ancien pilote McLaren, a expliqué dans les lignes du Telegraph la gravité de la faute de Lewis. “Les équipes font le maximum pour protéger ce genre d'informations. Je me souviens quand j'ai débuté, certains employés allaient fouiller les détritus des équipes rivales, le lundi après la course, juste pour chercher des télémétries. Mais maintenant, tout le monde a des destructeurs de documents dans les motorhomes, et des ordinateurs à haute sécurité. J'ai bien peur que Lewis ne doive en tirer de nouvelles leçons.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , David Coulthard , Lewis Hamilton
Équipes McLaren
Type d'article Actualités