Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
15 Heures
:
42 Minutes
:
56 Secondes
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
14 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
21 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
28 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
42 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
49 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
56 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
70 jours

Hamilton aimerait apporter de la "diversité" en F1 comme héritage

partages
commentaires
Hamilton aimerait apporter de la "diversité" en F1 comme héritage
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
17 juin 2019 à 10:00

Amené à commenter sur ce qu'il souhaiterait développer au-delà de sa carrière strictement sportive en F1, Lewis Hamilton a fait savoir que certaines causes d'investissement dans la jeunesse et la diversité lui tenaient fortement à cœur.

Lewis Hamilton aimerait pouvoir favoriser l'accès aux sports mécaniques d'enfants aux origines moins favorisées et essayer de contribuer au changement de représentation en Formule 1, jugeant qu'elle présente actuellement "la plus infime des diversités", et pas uniquement chez les pilotes.

Hamilton a régulièrement fait savoir dans le paddock comme en dehors sa gratitude pour les efforts consentis il y a de nombreuses années par son père et ancien manager Anthony Hamilton afin de le placer dans un karting et l'aider à monter les échelons en dépit d'une situation financière modeste.

Désormais quintuple Champion du monde, Hamilton a bénéficié du soutien de McLaren-Mercedes en karting et aimerait à son tour pouvoir contribuer au développement de jeunes pilotes une fois sa carrière de pilote derrière lui.

Lire aussi:

Interrogé lors du GP du Canada sur ce qu'il souhaitait laisser derrière lui comme héritage, Hamilton a indiqué : "il y a tellement d'éléments sur lesquels il serait possible de travailler. J'aimerais en tout cas aider à paver le chemin pour de jeunes pilotes venant d'un même milieu que le mien, par exemple. Cela signifie s'investir en karting, dès les phases les plus précoces de la course automobile.

Il est désormais si coûteux de rouler en kart. Je crois que lorsque j'ai commencé, mon père m'a dit que nous avions dépensé 20'000£ (22'500€) la première année, ce qui était une somme d'argent gigantesque de là où nous venions, dans les logements sociaux de Grande-Bretagne. Mais aujourd'hui, pour réaliser une saison professionnelle en karting, cela coûte des centaines de milliers de dollars : deux ou trois cent mille dollars ou quelque chose comme ça pour être professionnel. C'est beaucoup d'argent pour une année. Je désire prendre part à un basculement à ce niveau."

Hamilton aimerait par ailleurs être investi de manière active dans des actions caritatives une fois sa carrière F1 arrivée à son terme. Le Britannique a subi des abus racistes au cours de son parcours et a pris la parole récemment concernant les discriminations dans la société.

"J'aimerais contribuer à faire basculer un peu la diversité", a déclaré le #44. "Il y a vraiment une diversité des plus infimes dans ce sport. J'aimerais réellement être partie prenante d'un changement à ce niveau avec la Formule 1, en travaillant en coopération avec la F1 et la FIA. Je ne sais pas pourquoi il n'y a pas assez d'étudiants universitaires, d'ingénieurs, de mécaniciens et même de journalistes venant d'horizons plus variés", a-t-il fait observer. "Je ne sais pas, ça a toujours été comme aujourd'hui, mais je vois une réelle opportunité de faire partie d'un coulissage. Dans 20 ans, j'aimerais pouvoir me tourner et voir quelqu'un murmurer par-dessus mon épaule que j'ai fait partie de cette transition."

Lire aussi:

 

 

Article suivant
Sainz : "Savoir ce qui va se passer sur chaque course" rebute les fans

Article précédent

Sainz : "Savoir ce qui va se passer sur chaque course" rebute les fans

Article suivant

Ocon se concentre sur son rôle et ne pense pas à son avenir

Ocon se concentre sur son rôle et ne pense pas à son avenir
Charger les commentaires