Hamilton doute que l'âge soit un problème pour Alonso

Fernando Alonso s'apprête à faire son retour en Formule 1 en approchant la quarantaine mais demeurera un redoutable compétiteur, estime Lewis Hamilton.

Hamilton doute que l'âge soit un problème pour Alonso

La saison prochaine, Fernando Alonso fera son retour en Formule 1 avec Renault, l'année de ses 40 ans. Après s'être essayé à diverses disciplines en sport automobile, l'Espagnol revient à ses premières amours et va tenter de relever un défi qui, compte tenu de son âge, n'a pas toujours été vecteur de succès pour les pilotes qui s'y sont risqués dans les dernières décennies, à l'image de Michael Schumacher.

Lire aussi :

Malgré tout, Lewis Hamilton estime que l'apport du double Champion du monde sera précieux pour le Losange : "L'expérience compte sans aucun doute, surtout quand on travaille avec une écurie comme Renault. En fait, chaque équipe travaille dur pour développer, avancer et évoluer. L'expérience peut aider l'équipe à avancer dans la bonne direction. Ce sera donc certainement un bonus."

Alonso sera l'an prochain le doyen des pilotes sur la grille ou bien le deuxième plus âgé : cela dépend de l'avenir de Kimi Räikkönen, dont le contrat avec Alfa Romeo prendra fin au terme de la saison 2020. "Je ne sais pas encore ce que cela fait d'avoir 40 ans, donc je ne sais pas à quel point c'est difficile physiquement", admet Hamilton. "Michael [Schumacher] est revenu à cet âge et je pense qu'il était en excellente forme physique. Je ne doute pas que Fernando peut être en excellente forme. Le bonus, pour moi, c'est que j'étais le deuxième plus vieux et je vais à nouveau être le troisième plus vieux. C'est super !"

Sebastian Vettel, Ferrari et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG Petronas F1, en conférence de presse

En parallèle, l'avenir de Sebastian Vettel est plus incertain que jamais, alors que trouver un baquet 2021 s'avère compliqué pour celui dont Ferrari a décidé de se séparer afin de recruter Carlos Sainz.

Lire aussi :

Lorsque Motorsport.com lui demande à quel point la F1 sera renforcée par le retour d'Alonso et peut-être affaiblie par le départ de Vettel, Hamilton répond : "Quoi qu'il arrive, que nous soyons là ou non, la Formule 1 va continuer. Ils nous remplaceront par quelqu'un d'autre. Si l'on regarde les pilotes qui sont partis ces dernières années, je ne pense pas que la Formule 1 y ait perdu quoi que ce soit. Je pense qu'elle a continué d'évoluer dans une direction positive."

"Si Seb devait s'arrêter plus tôt que prévu, je trouverais ça dommage. Je pense qu'il a encore beaucoup à donner à la F1 et à accomplir. Nous devons faire en sorte de garder autant de pilotes de pointe que possible. Il nous faut garder les Champions du monde – Seb en est un, Fernando en est un. Je pense que ce ne peut être que bien pour le sport."

Propos recueillis par Luke Smith  

partages
commentaires

Voir aussi :

Honda a intégré un maximum d'évolutions avant le gel moteur

Article précédent

Honda a intégré un maximum d'évolutions avant le gel moteur

Article suivant

Le GP de Toscane au Mugello confirmé avant Sotchi

Le GP de Toscane au Mugello confirmé avant Sotchi
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021