Hamilton - "Egaler Senna, une expérience qui rend humble"

Lewis Hamilton est assuré de devenir triple Champion du Monde à l'issue de la saison. Un pas de plus dans l'Histoire de la F1 pour le pilote britannique.

Auteur de sa 43e victoire en Grand Prix, Lewis Hamilton est entré un peu plus dans l’Histoire à Austin en décrochant un troisième titre de Champion du Monde. Le Britannique réalise ainsi son rêve : rejoindre son idole de toujours au panthéon de la Formule 1, Ayrton Senna

Ce deuxième sacre consécutif n’était pas moins chargé d’émotions que les deux précédents pour Hamilton, qui a laissé exploser sa joie après l’arrivée et dignement célébré ce sacre. 

"C’est vraiment difficile de trouver les mots", admet-il. "Je repense à mon premier championnat en Grande-Bretagne. Mon père et moi rentrions à la maison en chantant ‘We are the champions’. Et maintenant je suis triple Champion du Monde, et je le dois à mon père et à ma famille qui me soutiennent depuis toutes ces années et qui ont tant sacrifié pour moi."

"Merci à mes fans qui voyagent à travers le monde pour me soutenir. Recevoir tous ces messages est fantastique. Je suis heureux d'être une source d'inspiration ; n'abandonnez jamais vos rêves, vos espoirs, vos désirs." 

Avant d’être sacré ce dimanche, Hamilton est passé par de nombreux sentiments, d’autant qu’une hésitation stratégique de son équipe lors d’une neutralisation aurait pu lui coûter très cher. 

"Il y a eu beaucoup de moments où j'ai cru que j'avais perdu la course, Nico était très rapide à un moment, mais je n'ai jamais pensé que je ne pouvais pas y arriver. Nico a fait une course fantastique, bravo à lui. C'est une expérience qui me fait me sentir humble, j'égale Ayrton Senna. Je me sens béni."

"Je me sens très détendu, là. Il faut vraiment que j'aille prendre un verre avec l'équipe. Je ne trouve pas les mots pour exprimer mes sentiments, mais c'est une expérience fantastique. J'ai remporté le Championnat l'an dernier, c'est maintenant ma troisième fois... C'est incroyable, je n'arrive pas à y croire."

"La course d'aujourd'hui était vraiment fun, avec des hauts et des bas, des rebondissements, à un moment Nico avait dix secondes d'avance, mais je suis remonté, je me suis battu. J'espère que ma mère est fière, mon père, mon frère, ma sœur, la Team LH, j'espère vous avoir tous rendus fiers. Franchement, je sais que c'est fou, mais il n'y a pas eu un seul moment en course où j'ai douté de pouvoir y arriver."

Aussi l'égal de Stewart

Hamilton entre dans le cercle très fermé des triples Champions du Monde, dont fait partie son compatriote et, le légendaire Jackie Stewart, qui n'a pas manqué d'assister à ce grand moment. 

"Il est venu me féliciter, ce qui est très sympathique de sa part", confie Hamilton. "Il sait ce que cela représentait pour lui et a dit que cela devait être deux fois aussi bien pour moi, mais je ne sais pas pourquoi. Cela dit, je pense que je suis la personne la plus heureuse du monde, tout de suite! Toute l'équipe a travaillé ensemble. Je ne me suis jamais reposé sur quelqu'un, j'ai toujours essayé de m'en sortir, j'ai réfléchi aux trajectoires, à l'équilibre, j'ai essayé d'améliorer mon pilotage. C'est génial d'avoir un équipier qui me pousse dans mes retranchements et qui aide à régler la voiture."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des Etats-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags austin, champion du monde, cota, sacre, titre, usa