Hamilton élu Personnalité sportive de l'année en Grande-Bretagne

Pour la deuxième fois de sa carrière, le septuple Champion du monde de F1 Lewis Hamilton a été désigné Personnalité sportive de l'année 2020 en Grande-Bretagne dans le cadre du vote organisé par la BBC.

Hamilton élu Personnalité sportive de l'année en Grande-Bretagne

Lewis Hamilton, qui a égalé Michael Schumacher en remportant cette saison son septième titre mondial de F1, était confronté dans ce vote organisé par la BBC au footballeur de Liverpool Jordan Henderson, à la jockey Hollie Doyle, au joueur de snooker Ronnie O'Sullivan, au joueur de cricket Stuart Broad et au boxeur Tyson Fury.

Ce n'est pas la première fois qu'il remporte cette récompense puisqu'il l'avait également reçue en 2014, quand il avait glané son second titre mondial. Outre ses performances sportives, il a aussi été salué pour son engagement dans certaines causes, comme celles de la lutte contre le racisme et le manque de diversité.

Il avait terminé second des deux précédents votes, qui font intervenir le public, et avait ainsi "perdu" face au cycliste vainqueur du Tour de France 2018 Geraint Thomas et au joueur de cricket Ben Stokes en 2019. Il avait aussi terminé second en 2007 et 2008, derrière le boxeur Joe Calzague et le cycliste Chris Hoy respectivement.

Lire aussi :

Dans un message vidéo, Hamilton a remercié les votants pour leur soutien et a offert un message de positivité en acceptant son prix. "Je veux juste féliciter tous les incroyables nominés parce que je suis très fier de ce qu'ils ont accompli cette année et je veux vraiment dire merci à tous ceux qui ont appelé et voté pour moi. Je ne m'attendais vraiment pas à cela, sachant qu'il y avait tant de grands candidats."

"Mais je pense que nous sommes tous gagnants et je veux vraiment souhaiter un joyeux Noël à tout le monde. Je sais que cette année a été très inhabituelle, mais pour tous les gens qui travaillent en première ligne et pour tous les enfants du monde entier : essayez de rester positifs pendant cette période difficile. Je vous envoie à tous de la positivité et, encore une fois, un grand merci du fond du cœur."

"Je pense que cette année vient de montrer, et c'est le cas chaque année, combien de héros emblématiques nous avons au Royaume-Uni", a ajouté Hamilton. "Je suis très fier d'être parmi eux, et je continuerai à essayer de faire ma part pour représenter le pays de la meilleure façon possible. Et faites plaisir à tout le monde, poursuivez vos rêves. Pour les enfants, s'il vous plaît, ne renoncez jamais. Continuez à croire en vous, parce que vous avez ce qu'il faut pour être grand."

Depuis la toute première attribution de ce prix en 1954, Hamilton est le cinquième athlète à le remporter au moins deux fois, aux côtés du tennisman Andy Murray (3), du boxeur Henry Cooper et des pilotes de F1 Nigel Mansell et Damon Hill (2). C'est aussi la huitième fois que la Personnalité sportive de l'année est un pilote de Formule 1 après Stirling Moss (1961), Jackie Stewart (1973), Mansell (1986 et 1992), Hill (1994 et 1996) et Hamilton (2014).

partages
commentaires

Voir aussi :

Bilan 2020 - Stroll : coups d’éclat, coups du sort, coups de mou

Article précédent

Bilan 2020 - Stroll : coups d’éclat, coups du sort, coups de mou

Article suivant

L'inattendu cadeau de départ de Racing Point à Sergio Pérez

L'inattendu cadeau de départ de Racing Point à Sergio Pérez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021