Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1

Lewis Hamilton ne songe pas à la retraite et, sans considérer sa place comme garantie, il espère être en Formule 1 pour quelques années encore.

Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1

Sur le papier, Lewis Hamilton est en fin de contrat chez Mercedes et sans volant à l'issue de la saison. Dans les faits, tout porte à croire que le sextuple Champion du monde verra les négociations avec le constructeur allemand déboucher sur un nouveau contrat, alors que l'intention de l'écurie de Brackley est clairement de continuer avec son duo de pilotes actuel, que le Britannique forme avec Valtteri Bottas.

Lire aussi :

À 35 ans, Hamilton ne pense pas à la retraite, tandis qu'il continue de faire grossir un bilan chiffré déjà impressionnant et qu'il est en lice pour aller chercher les records de victoires (91) et de titres mondiaux (7) détenus par Michael Schumacher. Si aujourd'hui rien n'assure qu'il sera un pilote Mercedes en 2021, l'intéressé donne des éléments de réponse qui ne laissent pas de place au doute. À Silverstone, où il évolue ce week-end à domicile mais sans public en raison du huis clos, Hamilton a été interrogé sur sa présence pour l'édition de l'année prochaine : "D'abord, je ne crois pas que l'on puisse garantir quoi que ce soit, mais je prévois d'être là, c'est certain. C'est clairement l'objectif. Alors je croise les doigts. Je serai là et nous aurons des fans ici l'année prochaine."

Hamilton espère retrouver ses supporters l'an prochain, mais jusqu'à quand durera la belle histoire ? S'il estime que le temps qui lui reste en F1 est "un peu une inconnue", il insiste sur son état d'esprit frais et motivé qui en fait un pilote loin de penser à se retirer.

"Je dirais que ce confinement avec le COVID, qui a annulé la première partie de saison, nous a donné… c'était négatif à bien des égards, mais par certains aspects, ça a donné beaucoup de vie, beaucoup d'énergie sur quoi se concentrer ainsi que d'autres choses. Ce temps libre a donné un peu de répit. Cela m'a donné un regain d'énergie pour peut-être aller plus loin", explique-t-il. "Je veux être performant au niveau que j'ai actuellement, pour toujours. Mais je verrai qu'il y a un moment où le physique et le mental ne peuvent plus suivre. Je ne sais pas quand ce sera, mais je n'imagine pas que ça arrive à court terme, pas au cours des deux ou trois prochaines années. J'espère bien être là dans un avenir proche."

"J'ai l'impression que chaque année, quand je reviens, ce n'est pas seulement parce que j'ai gagné des titres. Je pense qu'il faut toujours gagner le droit d'être ici en étant performant, en continuant à faire ce que l'on attend de vous, donc mon but est de continuer à le faire aussi longtemps que je le peux. Je me vois donc le faire pendant encore au moins trois ans."

partages
commentaires
La perte du GP du Brésil : un coup dur pour le sport auto auriverde ?
Article précédent

La perte du GP du Brésil : un coup dur pour le sport auto auriverde ?

Article suivant

Le volant de Valtteri Bottas modifié pour éviter les départs volés

Le volant de Valtteri Bottas modifié pour éviter les départs volés
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021