Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Hamilton enthousiasmé par les données des F1 2021 sur l'air sale

partages
commentaires
Hamilton enthousiasmé par les données des F1 2021 sur l'air sale
Par :
6 oct. 2019 à 17:15

Le quintuple Champion du monde de F1, Lewis Hamilton, a qualifié de "super" les données issues de la recherche pour rendre les monoplaces moins sensibles aux turbulences et plus propices aux dépassements.

Hamilton est parmi les pilotes les plus critiques du processus pour établir la nouvelle réglementation 2021. Le Britannique n'a pas caché ses inquiétudes, en s'en prenant notamment à l'idée des grilles inversées et en estimant qu'il s'agissait d'une solution destinée à masquer un mauvais travail fait sur le plan technique. 

Les pilotes ont depuis plusieurs mois été associés de façon plus importante au processus législatif même s'ils s'estiment encore mis à l'écart sur certaines questions clés. Ainsi, Chase Carey, le président de la F1, et Ross Brawn, le manager sportif de la discipline, ont rencontré les pilotes à l'occasion du GP de Russie pour les tenir informés.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur le point de savoir s'il se sentait plus informé ou s'il aurait souhaité une plus grande inclusion des pilotes, Hamilton a répondu : "C'est un immense pas en avant que nous soyons impliqués, c'est un grand progrès que tous les pilotes soient unis. Nous bâtissons une nouvelle et meilleure relation avec la FIA, et je pense qu'ils ont été assez ouverts. Il y a des choses que nous demandons et pour lesquelles ils disent 'On ne peut pas changer ça pour le moment'... mais 'on ne peut pas' ça n'existe pas pour un ingénieur."

"Il y a beaucoup de choses qui peuvent être améliorées mais ce qu'ils nous ont montrés l'autre jour c'est le niveau [d'appui] que l'on perd derrière une voiture aujourd'hui et ce que leurs simulations montrent que nous perdrons derrière la nouvelle voiture. Je pense que c'est super, donc je travaille autant que possible pour m'assurer de rester dans les parages quand ça arrivera et de piloter des nouvelles voitures." 

Hamilton a toutefois réitéré ses griefs contre des monoplaces annoncées plus lentes et plus lourdes, même s'il reconnaît que les instances "travaillent vraiment dur" sur la réglementation.

Avec Scott Mitchell 

Article suivant
Renault et Mercedes en désaccord sur le moteur F1 post-2024

Article précédent

Renault et Mercedes en désaccord sur le moteur F1 post-2024

Article suivant

C'était un 6 octobre : Prost devient Champion du monde

C'était un 6 octobre : Prost devient Champion du monde
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard