Hamilton peut encore éviter une pénalité moteur

Mercedes pense encore être en mesure de gérer les éléments moteur de Lewis Hamilton afin qu'il évite une pénalité d'ici la fin du championnat.

Hamilton peut encore éviter une pénalité moteur

Élément qui pourrait jouer un rôle déterminant dans la lutte pour le titre mondial, la gestion de l'allocation moteur pour la fin de la saison cristallise l'attention des ingénieurs, aussi bien chez Mercedes que chez Honda. À une telle période de l'année, et alors que chaque pilote ne peut utiliser que trois blocs par saison, toutes les écuries doivent gérer le risque voire la certitude d'écoper à un moment ou un autre d'une pénalité moteur sur la grille de départ.

Red Bull Racing a déjà confirmé que Max Verstappen n'y couperait pas, après avoir perdu son moteur dans l'accident de Silverstone, où il s'était accroché une première fois avec Lewis Hamilton. L'écurie de Milton Keynes tentera de choisir le meilleur moment pour purger cette pénalité. Rien n'est sûr, mais le prochain Grand Prix de Russie pourrait présenter une première opportunité, compte tenu à la fois des caractéristiques du tracé de Sotchi mais aussi du fait que le pilote néerlandais devra reculer de trois places sur la grille, conséquence de l'accrochage de Monza avec son adversaire pour le titre.

En Italie, Mercedes a changé la totalité des éléments moteur de Valtteri Bottas, parti en fond de grille, afin de renouveler son stock pour la fin de saison. Néanmoins, ce choix a été fait après la découverte d'une alerte sur le moteur du Finlandais, et l'écurie allemande assure qu'il n'est pas encore certain de voir Lewis Hamilton contraint de subir le même sort avant la fin de la saison.

"Non, ce n'est pas une obligation absolue car nous fonctionnons encore de manière très confortable avec cette unité de puissance", a expliqué Toto Wolff, directeur de Mercedes, à Monza. "C'est une décision qui peut être prise à tout moment, mais à l'heure actuelle, nous n'avons pas le sentiment que ce soit nécessaire. Est-ce que ça veut dire que nous n'utiliserons pas de quatrième [moteur] ? Non. Nous verrons comment se déroulent les prochaines courses."

Deuxième du championnat à cinq points de Max Verstappen après la manche italienne, Lewis Hamilton a lui-même rappelé la situation dans laquelle il se trouvait au niveau de ses moteurs : "Pour le moment, j'ai encore deux moteurs. Et il n'y a actuellement pas de plan me concernant pour utiliser un moteur supplémentaire, espérons-le. Mais nous verrons bien".

Vendredi dernier à Monza, après les essais libres, Toto Wolff avait confié son inquiétude devant le risque d'abandon dans la course au titre, mettant en avant le besoin d'assurer la fiabilité.

"Nous estimons qu'entre la première place et la deuxième, avec le meilleur tour, si l'on a un abandon, il faut quatre courses à l'autre gars pour rattraper ce retard [de points]", précisait l'Autrichien au micro de Sky Sports. "Et c'est brutal. On peut donc se permettre de finir quatre fois deuxième. Par conséquent, il faut juste vraiment jouer la sécurité sans abandonner la performance."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ça bouge chez Porsche et Volkswagen !

Article précédent

Ça bouge chez Porsche et Volkswagen !

Article suivant

Le nouveau campus d'Aston Martin, l'anti-McLaren Technology Centre

Le nouveau campus d'Aston Martin, l'anti-McLaren Technology Centre
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021