Hamilton a été "franc à 100%" avec les commissaires

partages
commentaires
Hamilton a été
Par : Basile Davoine
23 juil. 2018 à 07:43

Convoqué par les commissaires dimanche soir après le Grand Prix d'Allemagne, Lewis Hamilton est passé par toutes les émotions avant d'être assuré de conserver sa victoire.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 passe dans l'herbe à l'entrée des stands
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 fête sa victoire
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 prend un selfie dans le Parc Fermé
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 fête sa victoire sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Alors qu'il avait remporté la course après s'être élancé depuis le 14e rang, Lewis Hamilton a dû aller s'expliquer devant les commissaires sportifs – parmi lesquels l'ancien pilote Mika Salo – en raison d'une manœuvre anormale sous régime de voiture de sécurité.

La pluie est venue perturber les 20 derniers tours du Grand Prix à Hockenheim, piégeant notamment Sebastian Vettel. Sorti de la piste alors qu'il était en tête, ce dernier a déclenché l'intervention de la voiture de sécurité, et la confusion stratégique qui va avec dans l'esprit des équipes encore en piste.

Lire aussi :

Après avoir reçu des ordres contradictoires et analysé ce que faisaient Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen devant lui, Lewis Hamilton s'est d'abord engouffré dans la voie de décélération pour rentrer au stand, avant de changer d'avis au dernier moment et de couper une bande de gazon pour regagner la piste. Une manœuvre théoriquement interdite si l'on se réfère au Code sportif international de la FIA.

"Ce fut une journée chargée en émotions, avec des hauts et des bas", admet Hamilton. "Personne n'a envie d'aller voir les commissaires. Ils ont le travail le plus difficile qui soit, car chaque scénario est toujours différent."

"Ils vous demandent d'expliquer ce qui s'est passé, et j'ai été franc à 100% avec eux. J'y vais très rarement. Par le passé, j'y suis beaucoup allé, mais désormais je ne les vois presque jamais. Je respecte les règles et je respecte le travail qu'ils ont à faire. J'ai été franc, je leur ai dit ce qui s'est passé. Ils ont pu entendre à quel point c'était confus, et voilà."

"À droite ! À gauche !"

S'appuyant sur les déclarations du pilote Mercedes, les commissaires ont déterminé qu'un certain nombre de circonstances atténuantes justifiaient le fait de ne pas le pénaliser. S'il a tout de même été reconnu coupable d'avoir enfreint une règle, il n'a ainsi reçu qu'une réprimande, sa première de la saison.

Revenant sur les faits, Hamilton a expliqué qu'il ne savait pas quoi faire dans le feu de l'action, qui plus est après avoir vu son coéquipier rentrer au stand juste devant lui.

"C'était juste la seconde et demie la plus confuse qui soit", décrit-il. "Je pensais sincèrement que j'allais rester en piste, j'étais content de l'état de mes pneus, puis ils m'ont dit de rentrer. Et j'ai vu Valtteri rentrer devant moi. Alors je me suis demandé s'ils étaient sûr d'eux."

"Quand je suis rentré, finalement c'était non, il fallait que je reste en piste. C'était littéralement un choix entre la gauche et la droite. J'ai ralenti, j'ai roulé dans l'herbe et je me suis assuré de rejoindre la piste de la manière la plus prudente possible. Je ne sais pas si vous avez entendu la radio, mais c'était deux secondes extrêmement confuses car ils criaient dans mes oreilles… 'À droite, à gauche !' C'était relativement excitant."

Article suivant
Anonyme à Hockenheim, Red Bull veut se réveiller à Budapest

Article précédent

Anonyme à Hockenheim, Red Bull veut se réveiller à Budapest

Article suivant

La pluie a souri à Ocon et Force India

La pluie a souri à Ocon et Force India
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine