Hamilton : Honda est "à moins de 10 chevaux" des meilleurs

partages
commentaires
Hamilton : Honda est "à moins de 10 chevaux" des meilleurs
Par :
29 mars 2019 à 08:38

Le quintuple Champion du monde assure que l'écart est désormais plus réduit que jamais entre la puissance des moteurs Mercedes, Ferrari et Honda.

Enthousiaste à l'idée de voir Honda entrer dans le jeu aux avant-postes avec Red Bull Racing, Lewis Hamilton a loué les efforts consentis par le motoriste japonais. Et le Britannique ajoute une donnée issue des calculs réalisés par son équipe, assurant que l'unité de puissance nippone n'est plus qu'à 10 chevaux des blocs Mercedes et Ferrari.

Tandis que Red Bull et Honda ont décroché un premier podium à Melbourne, et même si certaines circonstances et caractéristiques sur l'Albert Park pourraient avoir modifié la hiérarchie, Hamilton estime que l'écurie de Milton Keynes devient plus menaçante désormais.

Lire aussi :

"Sans aucun doute, les Red Bull ont une bien meilleure unité de puissance cette année", assure le quintuple Champion du monde dans le paddock de Bahreïn. "Je pense que leurs performances moteur sont très, très proches. Je crois que c'est à moins de 10 chevaux des meilleures voitures. Si l'on regarde les données GPS dans les lignes droites, ils sont presque aussi rapides que nous. C'est un excellent départ pour eux et j'espère vraiment une fiabilité solide pour eux, de manière à ce qu'ils soient dans la bagarre." 

La trouvaille miraculeuse de Melbourne

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Il y a deux semaines, Mercedes a affiché une domination plutôt inattendue en qualifications comme en course, s'offrant la première ligne le samedi et le doublé le dimanche suite à la victoire de Valtteri Bottas devant Hamilton. La prudence reste de mise dans le clan allemand depuis ce premier rendez-vous, et le pilote anglais n'en démord pas non plus. Si la W10 a réalisé des progrès considérables après les essais hivernaux, la performance australienne pourrait aussi être due à une fenêtre d'exploitation idéale.

"Nous apprenons encore", insiste Hamilton. "Comme nous l'avons mentionné lors des essais hivernaux, ce n'était vraiment pas génial pour commencer. Mais nous avons trouvé une fenêtre dans laquelle [la monoplace] fonctionne beaucoup mieux. Nous avons été très, très chanceux d'avoir trouvé ça. Si nous ne l'avions pas découvert en essais, nous n'aurions probablement pas eu les mêmes résultats lors de ce premier Grand Prix."

"Il y a vraiment eu un travail acharné de la part de tout le monde, collectivement. La voiture est meilleure mais elle n'est pas parfaite, il y a encore des domaines sur lesquels nous travaillons. Mais c'est vraiment une excellente base avec laquelle aller de l'avant. Nous comprenons beaucoup mieux la voiture depuis les essais, avec deux journées positives puis le week-end de course. Nous allons désormais dans une direction très positive."

Article suivant
La baisse de température des couvertures chauffantes s'est fait ressentir

Article précédent

La baisse de température des couvertures chauffantes s'est fait ressentir

Article suivant

Le DRS au centre des discussions à Bahreïn

Le DRS au centre des discussions à Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu