Hamilton : "Injuste" d'attendre Leclerc comme un candidat au titre

Le Champion du monde en titre estime qu'il serait "injuste" de placer des attentes trop élevées sur Charles Leclerc pour sa seconde saison en F1 – sa première avec Ferrari – et d'attendre celui-ci comme un candidat au titre 2019.

Hamilton : "Injuste" d'attendre Leclerc comme un candidat au titre
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W10
Charles Leclerc, Ferrari
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari

Leclerc a reçu sa promotion de l'équipe Sauber Alfa Romeo à Ferrari, où il fera équipe avec Sebastian Vettel, dans un jeu de chaises musicales voyant Kimi Räikkönen trouver refuge dans le team mené par Frédéric Vasseur pour sa 17e saison en F1.

Nombreux sont les observateurs s'attendant à voir Leclerc secouer Vettel au sein de l'équipe Ferrari, suggérant par la même occasion que le niveau du Monégasque en cette saison 2019 pourrait être celui d'un candidat à la couronne mondiale. Ferrari a d'ores et déjà fait savoir publiquement qu'il était important pour l'équipe que la priorité, en cas de besoin, soit placée sur l'accompagnement des efforts de Vettel.

Lire aussi :

Interrogé sur s'il s'attend à voir Leclerc rivaliser pour le titre 2019, Lewis Hamilton, qui se battait lui-même pour la couronne lors de ses deux premières saisons dans la discipline, estime qu'il convient de modérer les attentes. "Il serait injuste de placer ce genre d'attentes sur ses épaules", commente-t-il ainsi. "C'est sa seconde année : il est jeune, rapide, il va commettre des erreurs. Il est clairement très rapide et très talentueux, et espérons qu'il surprendra beaucoup, beaucoup de monde. Mais on parle là d'un vétéran qui est quadruple Champion du monde. Rien ne remplace l'expérience. Il sera donc intéressant de voir comment ces deux parallèles travaillent ensemble. Sebastian est un multiple Champion du monde et Charles a beaucoup d'expérience à acquérir. Ce qui est super avec un jeune est qu'il a plus d'énergie qu'on peut l'imaginer et de la détermination."

Hamilton est arrivé en F1 en 2007 chez McLaren, faisant équipe avec Fernando Alonso, qui était alors double Champion du monde en titre. Leur collaboration a fait des étincelles et amené Alonso à quitter le team après une seule saison uniquement en débit d'un contrat pluriannuel.

Vettel dispose d'une entente avec Ferrari jusqu'en 2020 inclus et a battu en brèche toute idée de départ anticipé, même si Jenson Button, Champion du monde 2009 désormais retraité de la F1, suggère que Leclerc pourrait causer des problèmes à l'Allemand cette année.

Lire aussi :

Leclerc a été désigné par Vettel comme "un vrai rival" cette semaine, même si le pilote Ferrari assure que cela ne signifie pas pour autant que cela causera "de problèmes".

"Il y a toujours une rivalité avec votre équipier mais la priorité numéro 1 est de pousser le team en avant. Je suis là depuis plus longtemps que lui et ce sont peut-être des choses différentes qu'il aura sur la table au départ. J'espère que vous le laisserez tranquille et que vous le laisserez faire son travail de manière positive", a-t-il poursuivi, en s'adressant directement à la presse. "Je suis certain qu'il sera suffisamment rapide pour me mettre sous pression."

partages
commentaires
Renault a de la compassion pour Williams

Article précédent

Renault a de la compassion pour Williams

Article suivant

Barcelone, J4 - Albon et Toro Rosso confirment

Barcelone, J4 - Albon et Toro Rosso confirment
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021