Hamilton juge la situation inéquitable pour Mercedes

Bannie des prochains Rookie Days suite à l'affaire du Testgate, Mercedes AMG ne pourra pas tester les pneus modifiés par Pirelli en vue du Grand Prix de Hongrie, contrairement à l'ensemble des autres équipes du plateau

Bannie des prochains Rookie Days suite à l'affaire du Testgate, Mercedes AMG ne pourra pas tester les pneus modifiés par Pirelli en vue du Grand Prix de Hongrie, contrairement à l'ensemble des autres équipes du plateau.

Une double punition pour l'écurie de Brackley, puisque finalement la FIA a autorisé les pilotes titulaires à participer à ces tests, à condition qu'ils se focalisent uniquement sur l'aspect pneumatique. Face à cette situation, Lewis Hamilton a fait part de sa frustration et a parlé d'une situation inéquitable.

"Je ne sais pas si les gens se rendent totalement compte à quel point c'est négatif pour nous de ne pas faire les essais", a déclaré le Britannique. "Nous allons partir en Hongrie alors que les autres auront testé différentes hauteurs de caisse et différentes pressions, et auront des voitures prêtes pour les longs relais."

"Nous n'aurons pas ces informations, nous commencerons à l'aveugle. Nous ne devrions pas être dans cette situation, mais c'est ainsi. Je dis juste qu'en sport, tout devrait être équitable."

En début de semaine, Mercedes AMG

espérait toujours pouvoir participer à au moins une journée d'essais

à Silverstone, mais ce scénario parait très improbable.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités