Hamilton - L'avertissement de Wolff, ni "surprenant" ni "nécessaire"

Par deux fois depuis la fin de la saison à Abu Dhabi, Toto Wolff a directement mis en garde ses pilotes Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

Le directeur de Mercedes a clairement fait comprendre que le duo de pilotes serait modifié à l’avenir si les intérêts de l’un et de l’autre, ainsi que leur rivalité interne, venait à prendre le pas sur les intérêts de l’équipe. 

Tout en maintenant la pression sur les deux hommes, Wolff a également admis au début du mois que les pilotes avaient parfaitement compris le message, semblant ainsi clore une séquence destinée à poser des bases claires en vue de la saison 2016. 

Alors qu’il avait déjà répondu au premier avertissement de son directeur d’équipe début décembre, Lewis Hamilton a de nouveau rebondit sur les propos de l’Autrichien, sans en être étonné, mais en estimant que l’avertissement public dont lui et Nico Rosberg avaient fait l’objet n’était pas nécessaire. 

L'art de la réthorique

"Suis-je surpris? Pas vraiment. Est-ce nécessaire? Pas vraiment", a expliqué Hamilton auprès de Sky Italia. "Nous sommes de grandes personnes et nous avons fait le travail pour lequel nous nous sommes engagés au maximum. Nous n’avons pas donné 95% ou 80%, nous avons fait ça à 100% de ce qu’ils attendaient de nous."

"Est-ce qu’il y a eu des frictions? Bien sûr, ça ne peut pas toujours être parfait. Mais avons-nous toujours brillé pour l’équipe? Je le crois. Avons-nous toujours délivré les résultats quand ils nous ont donné l’opportunité de le faire? Je le crois." Et le triple Champion du Monde de conclure sa réthorique en affirmant que "le job de Nico n’est pas en danger, ni le mien."

Avertissement collectif

En allant plus loin, Hamilton considère que Wolff ne visait pas uniquement les pilotes en lançant un tel avertissement, mais que celui-ci s’adressait à l’écurie Mercedes toute entière. 

"Je crois que c’est facile de se complaire dans la vie, et je crois que c’est important, en tant qu’équipe, de ne pas être suffisant", prévient le Britannique. "Nous avons connu deux années victorieuses incroyables, et quand on se complait au sujet de petites choses, je crois que c’est là que l’on peut se perdre. Bien sûr, nous voulons toujours être meilleurs et parfaits, mais tant que nous restons unis et que nous continuons à communiquer, je crois que ce sera bien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags avertissement, pilotes, rivalité, saison 2016, wolff