Hamilton - La défaite de 2007 montre qu'il ne faut pas abandonner

partages
commentaires
Hamilton - La défaite de 2007 montre qu'il ne faut pas abandonner
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 nov. 2016 à 11:30

Lewis Hamilton estime que les leçons apprises après avoir perdu le titre mondial lors de sa première saison en 2007 lui donnent la motivation nécessaire pour continuer de se battre pour retourner la situation en 2016.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec l'équipe
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec l'équipe
Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Même s'il remportait les deux derniers Grands Prix de la saison, au Brésil et à Abu Dhabi, Lewis Hamilton pourrait ne pas coiffer la couronne du champion du monde 2016, si par exemple Nico Rosberg terminait à la seconde position lors de ces deux rendez-vous. Ainsi, il n'a plus son sort entre ses mains. 

Cependant, le Britannique a connu une situation bien plus cuisante lors de sa première saison en F1, lorsqu'il avait été dans la peau du confortable leader face à Fernando Alonso et surtout Kimi Räikkönen, ce dernier l'emportant alors qu'il était quasiment éliminé de la course au titre en signant deux succès en Chine et au Brésil, profitant des mésaventures de son adversaire.

"C'est super d'être aussi performant que ce que je sais que je peux être, de ne pas avoir de problèmes avec la voiture et de pouvoir montrer ce rythme en piste - c'est un super sentiment de pouvoir faire ça."

"Je me sens comme je me suis globalement senti pendant une grande partie de la saison, mais se battre pour quelque chose dont je ne sais pas si je pourrai le faire, c'est vraiment un scénario inhabituel pour moi."

"Je vais attaquer jusqu'à la fin. Dans un sens ça peut être douloureux, et dans un autre sens, ça peut être quelque chose de grand. Tout ce que je sais, c'est qu'au début de ma carrière en F1 [en 2007], jusqu'à la dernière minute, ça a changé. C'est pourquoi je ne peux pas abandonner."

Abandonner non, mais se préparer à la possible défaite qui pourrait survenir dès Interlagos si Rosberg venait à l'emporter ou à inscrire sept points de plus que lui ? "Je ne sais pas comment vous pouvez vous préparer à perdre. Je ne pense pas que vous pouvez vous préparer à perdre."

"J'ai connu cela avant. J'ai perdu en 2007 et je sais que ça ne sera pas aussi douloureux qu'alors. J'ai perdu beaucoup de courses et de championnats dans ma carrière, donc ce n'est pas comme si je n'avais pas connu cela."

"Je suis actuellement dans un scénario où il y a plus de chances que je perde que de chances que je gagne. C'est difficile à avaler mais c'est comme ça. La vie va continuer, je vais avancer - j'ai toujours trois titres. J'espère vraiment que l'année prochaine, je n'aurai pas de problèmes de fiabilité."

Article suivant
Verstappen - Les F1 2017 pourraient être "plus faciles" à piloter

Article précédent

Verstappen - Les F1 2017 pourraient être "plus faciles" à piloter

Article suivant

Les discussions entre Magnussen et Haas ne dérangent pas Renault

Les discussions entre Magnussen et Haas ne dérangent pas Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités