Hamilton - La fin de saison sans victoire est "un mal pour un bien"

Lewis Hamilton estime que les trois derniers Grands Prix de la saison, où la victoire est revenue à son équipier, vont lui permettre de conserver sa motivation pour 2016.

Le Britannique est devenu cette saison triple Champion du Monde Formule 1, égalant ainsi son idole Ayrton Senna mais aussi d’autres grands nom du sport automobile tels que Jack Brabham, Jackie Stewart, Niki Lauda ou encore Nelson Piquet.

Après avoir assuré le titre par une victoire lors du Grand Prix des États-Unis, Lewis Hamilton a terminé la saison avec trois deuxième places consécutives, à chaque fois derrière son équipier.

Plus encore, Nico Rosberg a signe six pole positions consécutives sur les six dernières manches, alors que la balance penchait largement (11 poles contre 1) en faveur du n°44 avant Singapour.

Une fin de saison moins flamboyante donc pour le natif de Stevenage mais qui pourrait l'aider à bâtir les succès futurs : "En fait, je vois les trois dernières courses comme un mal pour un bien," a-t-il expliqué en marge de l’évènement Mercedes "Stars and Cars" à Stuttgart.

"En quelque sorte, si j’avais gagné les trois dernières courses, ça aurait fait beaucoup de courses remportées dans la saison. Et peut-être que je serais arrivé la saison prochaine avec moins d’excitation."

"Mais, en fait, j’ai une grande détermination, une grande énergie actuellement et je pense que ça vient du fait d’avoir eu ces résultats. En ce sens, ça a été une bonne chose."

Un Rosberg exceptionnel

En ce qui concerne ce qui a changé en fin de saison, le Britannique ne s’étend une nouvelle fois pas sur la question. Il n’oublie pas de rappeler qu’une partie de l’explication vient du travail de son équipier, qui a signé trois victoires consécutives pour la première fois de sa carrière entre Mexico et Abu Dhabi, mais aussi sans doute de lui-même.

"Je suis sûr que ça a été une combinaison de choses. Premièrement, je n’ai jamais écarté le fait que Nico a fait un travail exceptionnel lors de ces dernières courses ; en fait même à partir de Singapour, il a fait un boulot exceptionnel en qualifications."

"Je pense que les changements dans la voiture ont semblé très bien lui convenir. Et, vous savez, quand le Championnat était fini, je n’ai pas laissé tombé, mais j’étais inconsciemment plus détendu, peut-être."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags déclaration