Hamilton et Massa redoutent des dépassements difficiles

Lewis Hamilton et Felipe Massa ont, au soir de la première journée d'essais hivernaux, livré leurs impressions sur ce que sera la F1 version 2017 avec les nouvelles monoplaces.

Et les deux hommes se rejoignent sur un point, qui est aussi une crainte pour le spectacle : une diminution drastique du nombre de dépassements, en raison de monoplaces qui auraient du mal à se suivre sans risquer une trop grande perte d'appui.

Ainsi, interrogé sur cela, le Britannique a répondu, tout en livrant sa vision de ce que seront les Grands Prix cette saison : "J’étais derrière deux voitures en piste et il était plus difficile de les suivre, comme attendu. Et ensuite, aussi, pour l'instant les pneus sont si durs qu’ils ne se dégradent pas, ils roulent encore et encore et encore."

"Donc, le plus probable est que nous allons faire bien plus de [courses à] un arrêt et, comme il n’y a pas de dégradation, moins d’erreurs, moins de dépassements. C’est ma prédiction, je peux avoir tort, nous verrons."

Quant à Felipe Massa, s'il a reconnu qu'il était plus amusant de piloter une F1 2017 qu'une F1 2016, il craint aussi que dépasser une voiture soit une gageure : "Véritablement, du point de vue pilotage, c’est bien plus sympa pour le pilote. Pour le spectacle, je ne sais pas."

"Je suis sûr qu’il sera plus difficile de dépasser. Aujourd’hui, en pilotant derrière des voitures, vous perdez beaucoup plus d’appui, la voiture est aussi bien plus grande. Nous verrons, mais je pense qu’il sera plus difficile de dépasser."

Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, GP de Grande-Bretagne 1991
Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes Williams , Mercedes
Type d'article Actualités
Tags dépassement