Hamilton - "On va passer Copse à fond"

Avec la nouvelle réglementation technique en vigueur, les Formule 1 de 2017 seront bien différentes. Plus volumineuses avec des pneus plus larges notamment, développant environ 40% d'appui en plus, elles seront largement plus rapides par ailleurs.

Hamilton - "On va passer Copse à fond"
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 s'arrête pour chausser les pneus intermédiaires
Lewis Hamilton, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nelson A. Piquet, Renault F1 Team et Lewis Hamilton, McLaren Mercedes
Nico Rosberg, Williams F1 Team et Lewis Hamilton, McLaren Mercedes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Cela représentera donc un grand défi pour des pilotes qui n'auront probablement jamais piloté de bolides si véloces, et qui vont subir des forces centrifuges sans précédent. Les concurrents ont donc logiquement adapté leur préparation physique à l'aube de la nouvelle saison.

"On ne sait pas dans quelle mesure ça va être plus physique, on sait uniquement que ça va être dur physiquement", déclare Lewis Hamilton, qui répondait aux questions des fans pour UBS. "Les voitures sont plus rapides en virage, donc il y aura encore plus de g."

"J'avais déjà la forme avant, mais il va falloir que je m'adapte à un entraînement plus intense ; je travaille désormais à un rythme cardiaque plus élevé, par exemple. J'utilise des méthodes d'entraînement différentes. Mais quand je monterai dans la voiture dans une semaine, peut-être que ça ira, peut-être que j'aurai besoin d'en faire plus. Mais il reste un mois avant la première course."

Les muscles du cou sont les plus sollicités pour les pilotes, qui doivent parvenir à maintenir leur tête droite. Ce ne sera pas plus aisé, loin de là : "C'est vraiment très dur pour le cou, et ça va être encore pire cette année."

Work in progress

Lewis Hamilton n'a pas encore vu sa nouvelle monoplace à l'échelle, puisqu'elle est encore en phase de construction. Toutes les équipes font face à un timing particulièrement serré pour finaliser la voiture avant les essais de Barcelone, qui ont lieu dans une semaine.

"La voiture n'existe pas encore physiquement, toutes les pièces sont en train d'être fabriquées dans différents départements", confirme Hamilton. "Ils ont validé le design aussi tard que possible et la voiture est toujours en train d'être construite. Je me suis rendu dans différents départements, et ils travaillent d'arrache-pied pour fabriquer ces pièces comme l'aileron arrière."

"Mais la voiture va être assemblée peu à peu dans les jours qui viennent, je présume. Cependant, je l'ai vue en soufflerie, passer du stade de bébé à ce qu'elle est aujourd'hui."

C'est vrai qu'elle ressemble à un bateau !

Lewis Hamilton sur la Mercedes W08 Hybrid

La Mercedes W08 Hybrid aura bien évidemment un look très différent de sa devancière. Les premières impressions pourraient être mitigées à la vue des nouvelles monoplaces, mais Lewis Hamilton ne manque pas de se rappeler que la réglementation révolutionnaire de 2009 n'était pas du tout appréciée, d'un point de vue esthétique, à ses débuts.

"Quand la voiture de 2009 est arrivée, elle avait l'air horrible en soufflerie, juste parce qu'elle était différente, mais peu à peu, ce sont les anciennes voitures qui ont eu l'air étranges par rapport aux nouvelles", souligne Hamilton. "Ça va sûrement être pareil."

"C'est vrai qu'elle ressemble à un bateau ! Elle est beaucoup plus grosse qu'avant, plus large, plus longue. Vers 2007, 2008, la distance entre le réservoir de carburant et le train arrière était beaucoup plus faible. C'est très différent, mais je suis sûr que nous allons nous y habituer. Je suis sûr que les gens vont aimer, car les pneus sont larges."

Quant aux performances apportées par l'appui supplémentaire, elles semblent claires aux yeux du triple champion du monde : "On va passer Copse à fond. Je ne sais pas si c'est mieux ou non, mais on verra."

partages
commentaires
Il y a 20 ans : Les pilotes et les F1 de la saison 1997

Article précédent

Il y a 20 ans : Les pilotes et les F1 de la saison 1997

Article suivant

Wolff et Lauda prolongent chez Mercedes

Wolff et Lauda prolongent chez Mercedes
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021