Lewis Hamilton ne pense pas arrêter la F1 en 2021

Alors que les spéculations autour de son avenir ont été renforcées par sa prolongation d'un an seulement avec Mercedes, Lewis Hamilton a expliqué qu'il n'avait pas le sentiment que la saison 2021 marquerait "la fin" de sa carrière en F1.

Lewis Hamilton ne pense pas arrêter la F1 en 2021

Au terme d'une négociation contractuelle tardive avec Mercedes, Lewis Hamilton a prolongé son entente avec la marque d'une saison seulement. Cette durée a fait réagir quand la nouvelle a été officialisée en février dernier, précipitant encore plus de spéculations sur un éventuel retrait du septuple Champion du monde en fin de campagne 2021. Toutefois, Toto Wolff, le directeur exécutif de l'écurie, et Hamilton eux-mêmes ont assuré que cette durée n'avait rien à voir avec ce qui se passerait au-delà de l'année en cours.

Interrogé sur le sujet en conférence de presse à Sakhir par Motorsport.com , Hamilton a expliqué que la suite de sa carrière ne serait pas dictée par les résultats qu'il pourrait obtenir avec Mercedes cette année : "La position dans laquelle je suis n'a rien à voir avec le fait que nous gagnions ou non un championnat, je n'abandonne pas quand les choses deviennent difficiles. Je voulais un contrat d'un an et oui, j'ai dit à Toto qu'il serait bon, juste pour travailler sur l'avenir ensemble, d'en parler beaucoup plus tôt que janvier, juste avant que les essais pour la saison commencent et que je sois pleinement engagé dans ce championnat."

Lire aussi :

"Je pense que cette discipline en est au meilleur point au niveau des progrès que nous faisons. Je suis vraiment fier de ce que la F1 fait en reconnaissant qu'il s'agit d'une grande plateforme pour travailler vers un monde meilleur, et j'aime ce que je fais, je suis arrivé plus excité, je crois, que je ne l'ai été depuis longtemps. J'ai dit à Bono : 'J'ai hâte de commencer'. Nous allons avoir une très belle bataille d'une manière ou d'une autre et c'est ce que j'ai toujours aimé."

Quand il lui a alors été clairement demandé si 2021 pourrait être sa dernière saison en Formule 1, il a répondu : "Non, je ne... dans ma position actuelle, je ne ressens pas que c'est la fin. Bien entendu, nous avons ces changements excitants qui vont intervenir l'année prochaine. On dirait qu'il pourrait s'agir de la saison la plus enthousiasmante jusqu'à présent."

"Nous avons de nouvelles équipes, de nouveaux formats, c'est constant, je n'ai pas l'impression d'être à la fin. Mais ce n'est que dans les huit prochains mois environ que je saurai si je suis prêt à m'arrêter ou non. Personnellement, je ne pense pas que ce sera le cas, mais on ne sait jamais."

partages
commentaires

Voir aussi :

Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1

Article précédent

Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1

Article suivant

Ocon et Alonso plutôt emballés par le moteur Renault

Ocon et Alonso plutôt emballés par le moteur Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Jeudi
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021