Hamilton : L'arrivée de Pérez chez Red Bull va compliquer notre tâche

Pour Lewis Hamilton, l'arrivée de Sergio Pérez dans les rangs de Red Bull en 2021 est de nature à accroître la menace que l'écurie autrichienne fera peser sur Mercedes.

Hamilton : L'arrivée de Pérez chez Red Bull va compliquer notre tâche

Max Verstappen a remporté sans coup férir le Grand Prix d'Abu Dhabi, manche de clôture de la saison 2020 de F1, signant ainsi sa seconde victoire de l'année en devançant les deux Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton. Le Néerlandais a mené tous les tours et les pilotes de la marque à l'étoile ne sont jamais parvenus à se rapprocher suffisamment pour espérer l'inquiéter.

Lire aussi :

Ce résultat n'a bien sûr eu aucun impact sur les classements puisque Hamilton et Mercedes étaient assurés du titre depuis longtemps, et Bottas a même conservé sa seconde place chez les pilotes. Toutefois, pour la structure septuple Championne du monde, cette course a prouvé que Red Bull disposait des ressources pour être un concurrent sur la durée de l'année prochaine.

Et pour Hamilton, la signature annoncée ce vendredi de Sergio Pérez, qui remplacera un Alex Albon en difficulté, ne peut qu'être un renfort de taille. "Avec tout le respect que je dois à Alex, lors des courses que nous avons eues, c'était Valtteri et moi contre Max. Maintenant, j'ai été dans la position de Max, où une fois, en particulier quand j'étais chez McLaren, j'étais la voiture leader, et puis la deuxième voiture n'était pas dans la lutte. Donc quand on se battait contre Ferrari, ils pouvaient vraiment faire évoluer la stratégie, et nous rendre la tâche beaucoup plus difficile."

"Je pense donc naturellement que cela rend Red Bull plus fort, surtout vu les performances de Sergio. Je pense que Sergio a incroyablement bien piloté cette année, et qu'il méritait vraiment d'avoir un baquet. J'ai donc été très heureux d'apprendre qu'il avait été engagé par l'une des meilleures équipes et qu'on lui avait donné cette opportunité. Je pense que ça va être passionnant de le voir affronter Max. Et cela va rendre notre tâche beaucoup plus difficile en tant qu'équipe."

"Il va donc falloir vraiment améliorer notre jeu, parce que ce sera un combat comme nous n'en avons pas vu depuis un certain temps, avec les deux pilotes qui se battent contre nous. Mais c'est ce que nous apprécions au sein de l'équipe, c'est ce pour quoi nous travaillons. Nous aimons les défis, et ça va rendre la situation encore plus excitante."

Lire aussi :

Des propos qui font écho à ceux tenus par le même Hamilton à la sortie du cockpit à Abu Dhabi, quand l'arrivée de Pérez n'était pas encore connue. "Nous aurons de toute évidence un combat à livrer l'année prochaine. Sans aucun doute, ces gars vont être forts, car la voiture que [Verstappen] pilote est à peu près la voiture de l'année prochaine, et c'est la même chose pour nous. Je suis excité par ce défi, et par cette bataille que nous espérons livrer."

Même s'il évoque 2021 de façon aussi claire, il faut toutefois rappeler que Lewis Hamilton ne sera plus sous contrat avec Mercedes en fin d'année 2020 et que la prolongation attendue depuis plusieurs mois n'a toujours pas été officiellement signée à l'heure d'écrire ces lignes.

partages
commentaires

Voir aussi :

La F1 "devrait tout faire" pour avancer les nouveaux moteurs à 2025

Article précédent

La F1 "devrait tout faire" pour avancer les nouveaux moteurs à 2025

Article suivant

Red Bull n'a pas envisagé Vettel ou Hülkenberg pour 2021

Red Bull n'a pas envisagé Vettel ou Hülkenberg pour 2021
Charger les commentaires
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021