Hamilton piégé par une recharge inopportune en fin de Q3

Auteur du cinquième temps des qualifications, Lewis Hamilton pensait pouvoir se hisser en première ligne jusqu'à ce que ses espoirs soient douchés par le retour de la pluie dans son ultime tour de Q3.

Charger le lecteur audio

La cinquième place de Lewis Hamilton serait, dans le contexte général de la saison 2022, une position plutôt logique la plupart du temps. Mais dans une séance disputée à domicile et dans des conditions humides, elle laisse forcément un goût amer au septuple Champion du monde. D'autant plus que ce dernier, qui signait régulièrement des temps dans le top 3 du moment au fil de ces qualifications, a reçu l'ordre de recharger sa batterie dans son avant-dernier tour mais a ensuite été piégé par le retour en force de la pluie et des pneus trop froids pour y faire face.

"Sous la pluie, nous nous battions pour la première ligne et nous étions à ce niveau-là jusque dans l'avant-dernier tour, mais on m'a demandé de ralentir et d'attendre le dernier tour, et il a plu. Donc c'était un peu malheureux", a déclaré Hamilton. "Je voulais passer à un mode de puissance plus rapide pour le dernier tour, en chargeant la batterie, et ainsi de suite. Et alors que nous faisions cela, il a plus un peu plus dans le dernier tour."

"J'étais vraiment plein d'espoir parce que nous avons cette foule incroyable et tout d'un coup j'étais dans la bagarre, donc je me sentais bien, deuxième pour 0"02 ou quelque chose comme ça, donc je pensais que je pouvais vraiment aller plus vite. Je crois que j'avais deux dixièmes d'avance. Ensuite, j'ai ralenti pour me relancer au tour suivant, mais ça n'a pas pu se faire. Nous avons perdu trop de température dans le tour de refroidissement."

Lire aussi :

Ambitieux mais réaliste, au volant d'une Mercedes W13 un peu moins en difficulté sur un circuit qui lui est propice mais toujours derrière Red Bull et Ferrari, Hamilton veut jouer sa chance mais sait qu'elle sera difficile à saisir : "Cela rend les choses un peu plus difficiles demain, mais nous avons toujours une bonne voiture pour la course et nous allons continuer à travailler."

"Ce n'est pas la pire position pour partir bien sûr, et lors des courses précédentes, j'aurais été super heureux avec ça. Mais bien sûr, c'est le Grand Prix de Grande-Bretagne et vous espérez quelque chose de plus. Je pense que j'étais sur la bonne voie pour cela, mais de toute façon, nous allons de l'avant et je vais essayer de réaliser quelque chose de spécial demain."

"Je ne sais pas si nous pouvons nous battre pour la victoire, les Red Bull sont si rapides sur le sec, elles s'échappent dans les lignes droites et dans les virages à haute vitesse car elles n'ont pas de rebonds alors que nous en avons ici, en particulier dans les virages."

"Notre rythme de course était un peu meilleur hier, mais je pense qu'ils sont quand même devant, mais on va voir, j'espère que nous serons un peu plus proches en rythme de course par rapport à la dernière épreuve, et si c'est le cas et que je peux m'accrocher à eux, peut-être que nous pourrons progresser. Donc je serai agressif demain."

partages
commentaires
Verstappen "gêné" par le drapeau jaune causé par Leclerc
Article précédent

Verstappen "gêné" par le drapeau jaune causé par Leclerc

Article suivant

Hamilton condamne les huées adressées à Verstappen

Hamilton condamne les huées adressées à Verstappen