Hamilton : "C'est le pire endroit pour être en pole"

Revenu du diable Vauvert, Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix de Russie mais s'attend à une course difficile.

Hamilton : "C'est le pire endroit pour être en pole"

Lewis Hamilton a bien failli se retrouver sur le 15e emplacement de la grille de départ sur le Sochi Autodrom. La Q2 a très mal tourné pour le pilote Mercedes, qui a vu son premier chrono annulé pour non-respect des limites de la piste au premier virage. Il voulait alors effectuer un deuxième tour, mais l'écurie lui a demandé de rentrer au stand pour chausser un autre train de pneus mediums neufs, étant donné que les gommes utilisées par chaque pilote pour faire son meilleur temps en Q2 doivent l'être au départ de la course également.

Lire aussi :

Hamilton était alors largement dans les temps pour se qualifier, avec le meilleur chrono absolu dans le deuxième partiel, mais a vu sa tentative interrompue par l'accident de Sebastian Vettel au virage 4. Le drapeau rouge a été agité, et il ne restait alors que deux minutes et 15 secondes au compteur. Nombreux étaient les pilotes à faire la queue à la sortie des stands pour reprendre la piste, et Hamilton n'a franchi la ligne de départ qu'avec une grosse seconde de marge pour entamer son dernier tour, cette fois en pneus tendres. Le quatrième chrono s'est avéré amplement suffisant pour entériner son passage en Q3.

"Cette séance a été l'une des pires séances qualificatives qui soient", déplore le Britannique. "C'était horrible. J'ai retenu mon souffle tout du long. On m'a supprimé mon chrono, c'était la première fois du week-end que je sortais large à cet endroit. Je voulais rester en piste et faire un autre tour, juste pour assurer, mais ils m'ont dit de rentrer et de chausser des pneus neufs, puis le drapeau rouge a été agité. C'était un vrai risque de se retrouver avec ces pneus à la fin. Finalement, je vais prendre le départ en pneus tendres, ce qui n'est pas bien."

Si l'adhérence supplémentaire des pneus tendres lui procurera un avantage à l'extinction des feux, Hamilton devra en effet composer avec un premier relais plus court que ses rivaux, et il a déjà fait plusieurs tours avec ses deux trains de mediums, ce qui complique ses options stratégiques. En Q3, l'Anglais était intouchable, mais il est bien conscient que la longue pleine charge séparant la grille de départ du premier freinage va le mettre en danger.

"C'est sympa d'être en pole, mais c'est probablement le pire endroit pour être en pole, avec ces voitures qui ont davantage de traînée cette année", souligne-t-il. "Je vais très probablement me faire dépasser avec l'aspiration, demain. Les gars contre qui je me bats seront tous deux en mediums demain, ça va vraiment compliquer le fait de gagner la course. Je vais néanmoins rester positif, essayer de comprendre comment m'en sortir. Prendre un bon départ, quel qu'il soit. Et on verra."

On note par ailleurs que Hamilton fait l'objet d'une enquête des commissaires pour ne pas avoir respecté les consignes de retour en piste au virage 2, tout comme Magnussen, Grosjean et Latifi.

partages
commentaires
La grille de départ du Grand Prix de Russie 2020
Article précédent

La grille de départ du Grand Prix de Russie 2020

Article suivant

Un Leclerc "en colère" explique sa fin de Q2 difficile

Un Leclerc "en colère" explique sa fin de Q2 difficile
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021