Hamilton : Un tour "sexy" et l'honneur d'égaler Senna

partages
commentaires
Hamilton : Un tour
Par : Fabien Gaillard
10 juin 2017 à 18:32

Lewis Hamilton a signé, à Montréal, une de ses pole positions les plus marquantes des dernières années, avec un tour incroyable lui permettant d'égaler son idole, Ayrton Senna.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 bloque une roue
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Ayrton Senna, Lotus 98T Renault
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08

Le Britannique le savait : il n'était plus qu'à une pole position que celui qu'il voulait égaler en F1, le Brésilien Ayrton Senna, et s'il n'a pas eu les moyens de le faire dans le pré-carré de "Magic", à Monaco, il l'a réalisé dans son propre royaume, à Montréal.

Interrogé après les qualifications, le natif de Stevenage était évidemment heureux de signer un temps le mettant trois dixièmes devant son rival, Sebastian Vettel. "Je suis tellement content. Merci de venir tous les ans, c'est vous qui rendez ce Grand Prix si spécial pour nous", a-t-il lancé aux spectateurs. "Je n'arrive pas à y croire. Montréal m'a apporté beaucoup de bonnes choses. J'attaquais fort, je voulais leur offrir un bon tour et heureusement, j'y suis parvenu."

"C'était un tour sexy ! C'était un très bon tour. Je n'arrive pas à croire que ça se soit si bien passé. Le premier secteur était fantastique. L'équipe a parfaitement appris de ses erreurs des courses précédentes, je le lui dois. Elle a fait du très bon travail."

 

Une joie visible mais retenue à laquelle l'émotion a laissé place. En effet, la famille Senna a tenu à lui offrir un cadeau très spécial : un casque d'Ayrton, aux couleurs de celui qu'il portait chez Lotus en 1987. Devant ce présent, un moment de forte émotion a envahi le triple Champion du monde, qui a porté en triomphe le heaume face au public des virages 1 et 2, sous un tonnerre d'acclamations.

"Je ne sais pas quoi dire. Ayrton, pour beaucoup d'entre vous, était votre pilote favori et c'est la même chose pour moi, il m'a beaucoup inspiré, pour être là où je suis aujourd'hui. L'égaler et recevoir ce casque, c'est le plus grand honneur, merci à la famille."

Article suivant
Vettel : "J'ai sûrement attaqué un peu trop fort"

Article précédent

Vettel : "J'ai sûrement attaqué un peu trop fort"

Article suivant

Bottas a lutté avec l'équilibre de sa Mercedes

Bottas a lutté avec l'équilibre de sa Mercedes
Charger les commentaires