Hamilton a levé son pouce pour "saluer" la course de Stroll

partages
commentaires
Hamilton a levé son pouce pour
Par : Fabien Gaillard
17 juin 2017 à 13:15

Lewis Hamilton a expliqué son geste lors du Grand Prix du Canada de F1, quand il a levé le pouce au moment de dépasser Lance Stroll dans la ligne droite de départ/arrivée.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lance Stroll, Williams, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lance Stroll, Williams FW40
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lance Stroll, Williams, fête ses premiers points avec les fans
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lance Stroll, Williams
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, et le reste du peloton au départ
Lance Stroll, Williams FW40
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08

Un épisode capté par la caméra embarquée du vainqueur à Montréal a intrigué pendant la course au moment où, alors qu'il prenait un tour au Québécois dans le 55e passage, le triple Champion du monde a levé son pouce.

La première interprétation pouvait être celle d'un pilote en tête remerciant simplement Stroll de s'être écarté proprement dans la ligne droite. Toutefois, après la l'épreuve, interrogé sur ce geste peu commun, même dans le cas d'un Hamilton assez tranquillement en tête, il lui a donné son vrai sens.

"Je sais qu’il a eu une saison difficile", a-t-il expliqué pour Sky Sports. "Il a eu du mal, avec des critiques ainsi que toutes les choses que vous affrontez quand vous avez 18 ans et que vous expérimentez pour la première fois en F1, lors d’une des saisons les plus difficiles. Il semblait faire du bon travail, et je voulais juste saluer cela."

 

Un geste et des propos qui ne sont pas sans rappeler ceux de février où, alors que le pilote Williams était déjà sous le feu des critiques après plusieurs accidents pendant les essais privés, Lewis Hamilton avait été l'un des rares acteurs du paddock, en dehors des membres de la structure de Grove, à prendre la défense du rookie, arguant notamment que les F1 version 2017 n'étaient pas idéales pour faire ses grands débuts en discipline reine.

Paddy Lowe, directeur technique de Williams, a d'ailleurs apprécié ce geste. "C’était un petit élément sympa de voir Lewis lever son pouce quand il lui a pris un tour, Lewis a clairement dit que ce n'était pas uniquement parce qu'il l'avait laissé passer, c’était juste [pour dire] ‘super course’ car je pense qu’il l’a suivi pendant quelques tours."

Article suivant
Technique - Les évolutions de Ferrari au GP du Canada

Article précédent

Technique - Les évolutions de Ferrari au GP du Canada

Article suivant

Technique - Pourquoi Mercedes a retrouvé la victoire au Canada

Technique - Pourquoi Mercedes a retrouvé la victoire au Canada
Charger les commentaires