Hamilton admet que la première ligne n'était pas accessible

Troisième sur la grille, Lewis Hamilton pouvait améliorer sa marque brute, mais pas sa position de départ.

Hamilton admet que la première ligne n'était pas accessible
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08

Lewis Hamilton ne s’est emparé que de la troisième meilleure référence chronométrique à l’occasion des qualifications du Grand Prix du Mexique, signifiant qu’il prendra dimanche le départ depuis la seconde ligne de la grille de départ pour la première fois depuis le GP de Singapour.

Jusqu’alors sur une série de trois poles consécutives, Hamilton prendra le départ derrière le poleman Vettel et la Red Bull de Verstappen, séparés de seulement 0"086 sur la ligne.

Reste que maintenir une position similaire à l’arrivée, même en cas de victoire de Vettel, est synonyme de quatrième couronne mondiale au terme de la course pour Hamilton, qui dispose du luxe de n’avoir qu’à finir dans le top 5 en course pour pouvoir arriver sur les dernières épreuves de la saison sans aucune pression.

"Ces gars ont fait du très bon travail, ils sont très rapides," commente-t-il d’ailleurs avec philosophie au sujet de ses rivaux. "J'ai tout donné, je pense que le dernier tour aurait pu être deux dixièmes plus rapide, mais je n'aurais pas pu concurrencer ces gars-là," admet-il, lui qui a concédé 0"446.

Examiné après les qualifications par les commissaires pour un freinage visant à laisser passer Bottas qui était dans un tour lancé mais ayant poussé le Finlandais à la faute, Verstappen risquait après la séance un changement de position sur la grille. Dans tous les cas, partir du côté impair n’est pas réellement un désavantage au Mexique, et pourrait tout de même permettre à Hamilton de se porter devant au premier freinage.

"Nous restons en lice pour la victoire ; nous verrons ce qui se passera pour Max, mais j'espère me battre avec au moins l'un d'entre eux," de conclure le #44.

 

partages
commentaires
Qualifs - Vettel chipe la pole à Verstappen !
Article précédent

Qualifs - Vettel chipe la pole à Verstappen !

Article suivant

Verstappen "vraiment agacé" de rater sa première pole

Verstappen "vraiment agacé" de rater sa première pole
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021