Hamilton a ressenti la pression de Bottas début 2019

S'il paraît très souvent imperméable à la pression, Lewis Hamilton n'en ressent pas moins les effets, y compris lorsqu'un certain Valtteri Bottas se montre performant.

Hamilton a ressenti la pression de Bottas début 2019

A posteriori, la saison 2019 de Lewis Hamilton ressemble à une domination incontestée : 11 victoires, 17 podiums, 5 pole positions et un titre acquis avec une avance de 87 points sur son dauphin Valtteri Bottas. Pourtant, le sextuple Champion du monde l'assure, il a ressenti la pression d'un coéquipier devenu plus menaçant en début de saison. Après une année 2018 vierge de tout succès et qui lui avait valu des critiques, Bottas s'était imposé dès le premier Grand Prix en Australie et occupait encore la tête du championnat après son succès à Bakou, fin avril. Ce n'est qu'ensuite qu'Hamilton a peu à peu inversé la tendance de manière irrémédiable.

"Les qualifications étaient bonnes à Melbourne mais j'ai perdu la course", se souvient Hamilton. "J'avais des dégâts [sur le fond plat] et je me suis retrouvé assez loin. Généralement, les premières courses ne sont pas parfaites pour moi. Elles restent pas mal, toujours mieux que la moyenne, mais il y a ensuite eu toutes les pressions extérieures avec les histoires de 'Valtteri 2.0' et je me suis dit : 'Nous sommes à 2-2 à ce stade, deux victoires chacun'. Je devais rester solide dans ma tête, je ne pouvais pas laisser l'extérieur [m'affecter]… mais quand on est humain, c'est très dur de ne pas remarquer ces choses-là."

Lire aussi :

Après la prise de pouvoir de Bottas à Bakou, Hamilton a signé une série de quatre victoires consécutives, lui permettant de prendre l'ascendant. Si l'on excepte l'erreur commise à Hockenheim, où il n'a finalement pris que la neuvième place, sa route vers le titre a été empreinte d'une très grosse régularité. Il est d'ailleurs le seul à avoir terminé dans les points lors de chacun des 21 Grands Prix de la saison. S'il admet avoir recherché davantage de constance en course, Hamilton réfute l'idée de s'être montré plus sage que par le passé en qualifications.

"Avoir plus de régularité en course était vraiment important pour moi", confie le Britannique. "C'est fou parce que nous sommes arrivés au mois d'août et je me suis dit : 'Bon sang, j'ai huit victoires' , et l'équipe a décroché quelque chose comme 14 victoires [15, ndlr]. Tu as tendance à oublier ce genre de choses car tu regardes juste devant toi et le temps passe. Mais ce n'était pas intentionnel de ne pas faire des choses épatantes."  

"J'ai été en quête de ce tour qui en met plein la vue cette année. Et franchement, j'ai fait de bons tours, mais ils n'ont pas forcément été vus comme ça. Je pense que certaines de mes deuxièmes places qui séparaient les Ferrari [en qualifications] étaient pour moi relativement impressionnantes, mais vu que je n'étais pas en pole avec une demi-seconde d'avance ça ne semblait pas être le cas pour vous. Pour moi, intérieurement, ça l'était."

partages
commentaires
Ferrari : La saison 2020 décisive pour l'avenir de Schumacher

Article précédent

Ferrari : La saison 2020 décisive pour l'avenir de Schumacher

Article suivant

Fabio Quartararo est votre pilote de l'année 2019 !

Fabio Quartararo est votre pilote de l'année 2019 !
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021