Hamilton s'attend à des qualifications bien plus serrées

Lewis Hamilton a relativisé l'avantage de Mercedes en Hongrie ce vendredi, et le Britannique s'attend à une suite de week-end bien plus disputée, notamment pour les qualifications.

Hamilton s'attend à des qualifications bien plus serrées

Lewis Hamilton a dominé la première séance d'essais libres sur le sec en Hongrie, en signant le meilleur temps en pneus durs. Il a devancé son équipier Valtteri Bottas de 86 millièmes de seconde bien que ce dernier ait chaussé les gommes mediums, tandis que les Racing Point de Sergio Pérez et Lance Stroll ont signé leur meilleur temps en pneus tendres et terminé troisième et quatrième.

Red Bull était vu comme le principal rival de Mercedes en Hongrie, mais Max Verstappen a terminé à 1"4 du meilleur temps, en huitième place, tandis qu'Alex Albon était 13e. Hamilton n'a pas fait de chrono sous la pluie et a rapidement tempéré l'avantage chronométrique de Mercedes en cette première journée, jugeant que les différents programmes empêchent une lecture claire des forces en présence.

Lire aussi :

"Je n'en tire pas grand chose", assure le Britannique. "Tout le monde fait quelque chose de différent, un programme différent pour les réglages et le carburant, et ce genre de choses. Nous avons fait ce que nous voulions, tout s'est bien passé. Je pense que ça va se resserrer quand nous atteindrons les EL3 et les qualifications, mais il y avait du travail à faire sur la voiture donc nous l'avons fait. Ensuite, il a plu, et nous n'en saurons pas plus tant que nous n'aurons pas une autre séance sur le sec."

Les prévisions météorologiques pour samedi prévoient de la pluie en essais libres et une possibilité que les averses se prolongent jusqu'aux qualifications. Hamilton a signé la pole position sur piste mouillée en Styrie la semaine dernière, et son tour qui lui a permis de devancer son plus proche poursuivant de 1"2 est déjà vu comme une des plus belles performances de l'Histoire de la F1 sur un tour. Mais Hamilton n'est pas certain qu'il pourrait reproduire une telle performance si la pluie était présente lors des qualifications, sur un Hungaroring bien plus piégeux que le Red Bull Ring dans des conditions humides.

"Aucune voiture n'est parfaite, aucun pilote n'est parfait. Ce que nous essayons de faire, c'est de continuer à construire sur ces fondations solides que nous avons. C'est une bonne voiture, mais nous apprenons encore à son sujet. Nous essayons encore de comprendre les petites nuances et les changements que nous pouvons apporter pour continuer à progresser. C'était génial sous la pluie en Autriche. C'est différent ici, il y a plus d'appui, mais la piste est bien plus glissante. Si les qualifications se font sur le mouillé, ce ne sera pas comme la semaine dernière. Mais qui sait ? Peut-être que je ferai encore du bon travail."

partages
commentaires
Verstappen a "beaucoup de travail" avant les qualifications
Article précédent

Verstappen a "beaucoup de travail" avant les qualifications

Article suivant

Leclerc et Vettel notent du mieux pour Ferrari en Hongrie

Leclerc et Vettel notent du mieux pour Ferrari en Hongrie
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021