Hamilton recherche toujours la confiance avec sa W04

Battu par son équipier Nico Rosberg à la fois en qualifications et en course depuis deux Grands Prix, Lewis Hamilton veut se concentrer sur les efforts qu’il doit fournir

Battu par son équipier Nico Rosberg à la fois en qualifications et en course depuis deux Grands Prix, Lewis Hamilton veut se concentrer sur les efforts qu’il doit fournir.

Tandis que Mercedes AMG est au cœur de la polémique depuis la révélation d’essais privés menés à Barcelone avec Pirelli après le Grand Prix d’Espagne, le Britannique assure que cette affaire ne l’affecte pas et qu’elle ne concerne que son équipe.

"Je ne suis pas inquiet à ce sujet, c’est à l’équipe de s’en inquiéter. Je dois me concentrer sur moi-même", affirme Hamilton.

Parti deuxième sur la grille en Espagne puis à Monaco, le Champion du Monde 2008 n’est pas parvenu à monter sur le podium. Le week-end dernier, il n’a pas su gérer au mieux la situation lorsque les deux Mercedes se sont arrêtées au stand simultanément sous régime de voiture de sécurité.

"Je ne mets pas ça sur le dos de la malchance. Je n’étais juste pas suffisamment bon tout au long du week-end. Le week-end complet fût une opportunité manquée", insiste-t-il. "J’ai beaucoup de choses à revoir de mon côté du garage, y compris pour moi-même, et je vais prendre le temps de le faire. Je ne suis pas assez rapide et je dois m’en occuper."

Malgré un début de saison très prometteur et plutôt réussi, avec deux podiums à la clé, Hamilton reconnait qu’il n’a pas encore trouvé la parfaite osmose avec sa W04, ne sentant pas toujours à l’aise dans son baquet.

"En effet, même lors des essais hivernaux j’étais en difficulté", confirme-t-il. "Le setup qu’ils ont sur la voiture concernant les freins, le volant et ce genre de choses, c’est très différent de ce que j’utilisais auparavant, où j’étais très à l’aise. J’étais là-bas [chez McLaren] depuis des années donc j’étais habitué, c’était toujours pareil. C’est une légère faiblesse pour moi cette année."

"C’est juste un sentiment général qui vient de moi. C’est difficile de vraiment l’expliquer. Je n’étais juste pas dedans tout le week-end. Ce n’est pas faute d’être concentré. Il s’agit juste de se sentir à l’aise dans la voiture. Chez McLaren j’avais 100% confiance dans la voiture… Particulièrement sur ce circuit [Monaco]. J’ai simplement lutté pour trouver cette confiance."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités