Le récital turc de Lewis Hamilton restera sa performance de l'année

S'il ne doit en garder qu'un de la saison 2020, Lewis Hamilton choisit le Grand Prix de Turquie, où il a été sacré Champion du monde pour la septième fois après une performance unanimement saluée.

Le récital turc de Lewis Hamilton restera sa performance de l'année

Il est devenu l'égal de Michael Schumacher au nombre de titres mondiaux et l'a dépassé au nombre de victoires. L'année 2020 de Lewis Hamilton restera à tout jamais hors normes et marquée de nombreux succès importants, mais à l'heure de prendre un peu de recul, le septuple Champion du monde tente de se montrer lucide. Désormais à la tête de 95 victoires en Formule 1, il n'hésite pas un instant lorsque vient la question : lequel de ses exploits place-t-il au-dessus des autres au terme de cette saison ?

"La Turquie est naturellement le plus proche dans mon esprit, car c'était il n'y a pas très longtemps", confie Hamilton, qui avait été titré sur le tracé de l'Istanbul Park à l'issue d'une course déjà entrée dans l'Histoire. "Je pense que c'était [la meilleure] pour moi, dans les circonstances auxquelles nous avons fait face, nous les pilotes, et après avoir subi tant de pression. Le titre a pu être remporté à ce moment-là. Pour moi, je dirais que c'était ma performance la plus marquante."

En Turquie, l'asphalte entièrement neuf et sans aucune adhérence avait provoqué des conditions précaires, aggravées par la pluie en qualifications comme en course. Seulement sixième sur la grille de départ, Hamilton avait éclaboussé le Grand Prix par sa classe en s'imposant avec une trentaine de secondes d'avance pendant que son coéquipier Valtteri Bottas vivait un cauchemar ponctué de six tête-à-queue.

Lire aussi :

Par son format inédit, consécutif à la pandémie de COVID-19, le championnat 2020 aura été unique en son genre, avec également une bonne dose d'incertitudes quant au bon déroulement des courses. En dépit de ce contexte, Hamilton assure avoir abordé sa saison comme les précédentes, sans rien changer à son approche.

"Je prends toujours les choses une course à la fois, ça ne change pas du tout mon approche", assure-t-il. "La saison a juste débuté beaucoup plus tard, ce qui fait que la préparation habituelle s'est faite avant une longue période sans Grand Prix. J'ai essayé de trouver la meilleure manière de m'entraîner pour le moment où l'opportunité de lancer la saison se présenterait. C'était bizarre de commencer en milieu d'année et d'être tout le temps en Europe avec des enchaînements de trois Grands Prix en trois week-ends. Mais je crois que nous avons démontré beaucoup de force collective cette année."

partages
commentaires
Red Bull : L'expérience du moteur Mercedes a joué en faveur de Pérez

Article précédent

Red Bull : L'expérience du moteur Mercedes a joué en faveur de Pérez

Article suivant

Graham Hill, légende éternelle et singulière

Graham Hill, légende éternelle et singulière
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021