Hamilton : Le règlement 2021 est actuellement "très loin du compte"

Lewis Hamilton a déclaré que les changements prévus pour 2021 sont "très loin du compte" et demande de "sérieux changements" après avoir assisté à la réunion où il a été décidé de repousser la finalisation du règlement.

Hamilton : Le règlement 2021 est actuellement "très loin du compte"

Les discussions au sujet des changements majeurs du règlement ont débuté en avril 2018 mais les équipes conservent plusieurs inquiétudes à propos des dernières propositions formulées. La réunion qui s'est tenue à Paris, il y a deux semaines, a repoussé quant à elle la date limite de la finalisation des règles à octobre afin de donner plus de temps aux actionnaires.

Hamilton, Nico Hülkenberg et le directeur du GPDA, Alexander Wurz, étaient les représentants des pilotes lors de cette réunion. Interrogé par Motorsport.com sur ce qu'il avait attendu de celle-ci, et s'il en était sorti optimiste, Hamilton a donné une réponse détaillée sur ce que les pilotes cherchent à obtenir, et pourquoi le futur règlement doit être entériné, ainsi que les axes d'amélioration à suivre selon lui.

Lire aussi :

Il a reconnu qu'il est "encourageant qu'ils nous autorisent à être là-bas" mais a été critique sur la situation actuelle de la F1. "Il ont été très, très accueillants, ce qui était bien", révèle-t-il. "J'espère qu'ils continueront à nous faire venir, [qu'il y aura] plusieurs pilotes à chaque fois."

"Ils ont étendu la date limite de décision au sujet du règlement. Je pense qu'il y en a besoin, car nous sommes très loin du compte selon moi. Ils doivent faire des changements sérieux aux décisions déjà prises au sujet de ce que devrait être 2021."

Lewis Hamilton explique que sa présence était liée au fait que tous les pilotes font désormais partie du GPDA et qu'ils "essaient juste de passer la porte et de faire partie [du processus]. Pendant de nombreuses années, ils n'ont pas voulu de nous dans cette pièce. Je pense que c'est pour cela que ça ne s'est jamais produit. Car il y a des ingénieurs et les gars qui prennent les décisions. Nous ne sommes 'que' des pilotes."

"Mais nous savons comment la voiture se comporte et nous fournissons des critiques positives et négatives qui peuvent aider à influencer leur décision. On ne peut pas faire un changement de règlement sans avoir tous les faits derrière cela, et l'effet que ça aura. Nous allons donc là-bas en essayant de guider et de tenir la barre si nous le pouvons. S'ils proposent une idée, nous pouvons dire que ça serait horrible au volant."

Lire aussi :

Le pilote Mercedes se satisfait cependant de la volonté de la F1 d'implémenter "un vrai ensemble aéro qui pourrait avoir un impact sur la capacité [des voitures] à [se] suivre". Cependant, il assure que le poids des voitures "n'est pas une bonne chose" et veut que celui de la génération 2021 de monoplaces soit plus bas et reproduise "la vitesse des voitures au début des années 2000."

"Cela doit encore être la F1, le pinacle du sport et les voitures les plus rapides au monde", poursuit-il. "J'espère qu'en nous impliquant, on pourra faire de vrais changements intéressants. Il n'y a pas que ça, le format du week-end peut changer un peu pour les fans, afin de mieux les impliquer et les encourager à venir. Ce sont les choses qui peuvent être meilleures."

Hülkenberg rejoint la vision de Hamilton sur l'aspect encourageant du futur règlement aéro : "Les voitures sont rapides, elles sont spectaculaires, le problème est qu'on ne peut pas s'en approcher. Mais je pense que pour 2021, ce sera réglé. J'ai confiance quant au fait que l'aéro, qui est l'aspect le plus important, soit corrigé et ajusté dans la bonne direction."

partages
commentaires
La F1 n'a encore "aucun accord" avec le GP du Brésil après 2020
Article précédent

La F1 n'a encore "aucun accord" avec le GP du Brésil après 2020

Article suivant

Le directeur de course F1 explique la pénalité de Pérez

Le directeur de course F1 explique la pénalité de Pérez
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021