Hamilton et son respect inégalé pour Vettel

partages
commentaires
Hamilton et son respect inégalé pour Vettel
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
10 avr. 2017 à 13:15

Lewis Hamilton estime que le respect mutuel qu'il partage avec Sebastian Vettel est plus grand qu'avec aucun autre pilote qu'il a affronté durant sa carrière en Formule 1.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, devant Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Felipe Massa, Williams FW40, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Sebastian Vettel, Ferrari fête sa deuxième place dans le Parc Fermé avec son équipe
Sebastian Vettel, Ferrari félicite Lewis Hamilton, Mercedes AMG, dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG, fête sa victoire avec son équipe dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG, et Sebastian Vettel, Ferrari dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari embrasse son trophée sur le podium
Sebastian Vettel, Ferrari Lewis Hamilton, Mercedes AMG, et Max Verstappen, Red Bull Racing, sur le podium

Victorieux en Chine dimanche, Lewis Hamilton a remis les compteurs à égalité avec Sebastian Vettel, les deux hommes pointant en tête du championnat après les deux premiers rendez-vous de la saison. Il est encore tôt pour dire s'il s'agit du duel qui animera la totalité de la saison, mais les deux rivaux affichent en tout cas un respect évident et entretiennent de bonnes relations. Une situation que Hamilton n'imagine pas voir changer, même en cas de lutte pour le titre mondial.

"Je pense honnêtement que ça restera tel que ça l'est", assure le Britannique. "Qui sait, peut-être que nous connaîtrons des moments où nous nous affronterons durement en course, et il pourrait bien sûr y avoir un scénario dans lequel l'un d'entre nous pense que quelque chose est injuste, ou qu'il y a eu trop d'agressivité. Mais nous sommes adultes, nous avons parcouru un long chemin et nous avons beaucoup d'expérience."

"Le respect de l'un envers l'autre est plus grand que ce que j'ai pu ressentir avec n'importe quel autre pilote, particulièrement de ce calibre. Il y a un esprit sportif extraordinaire : quand on gagne, on prend du plaisir, et on a aussi de la reconnaissance pour l'autre. Et si l'on perd, c'est la même chose. Nous le faisons tous les deux, et c'est génial d'en être là."

"Naturellement, il veut me 'tuer' et me battre, et vice versa, mais ensuite, en dehors de la voiture, l'admiration pour les accomplissements de l'autre et la manière dont il pilote est présente. Comme je l'ai dit, il est à son meilleur niveau, il est rapide, donc quand je peux être devant, ça me flatte, et vice versa."

Le prestige de l'adversaire

Ces trois dernières années, l'affrontement pour le titre mondial a toujours opposé Hamilton a son ancien coéquipier chez Mercedes, Nico Rosberg. L'éventualité de se mesurer à un pilote d'une autre équipe, qui plus est chez Ferrari, est un défi qui plaît particulièrement au triple Champion du monde. Il reconnaît ainsi que c'est "vraiment" plus enthousiasmant pour lui de se retrouver dans une telle situation, "particulièrement quand on se bat contre une autre équipe".

"Je me bats contre un quadruple Champion du monde. Il est à son meilleur niveau et sa rapidité est phénoménale. Ferrari est aussi à son meilleur niveau depuis des années, depuis dix ans je pense. Nous sommes à notre meilleur niveau en tant qu'équipe, et j'ai le sentiment d'être à mon meilleur niveau. Le combattant ultime veut toujours vivre la meilleure bagarre possible, car quand on en sort vainqueur, c'est bien plus satisfaisant. Alors oui, j'aime cette bataille que nous vivons."

Tout ce que souhaite Hamilton pour ce duel annoncé, c'est qu'il ne soit pas altéré par des éléments extérieurs tels qu'un accident, ou pire par des problèmes de fiabilité. Le pilote Mercedes garde bien en mémoire le traumatisme de 2016 et de sa casse moteur en Malaisie, qui lui a probablement coûté le titre.

"Avec Sebastian, nous sommes dans l'optique que ça continue comme ça jusqu'à la fin de la saison. Et j'espère que ce sera le cas, pour nous deux, qu'il n'y aura pas de problème mécanique au milieu de notre bagarre", souligne Hamilton. "J'espère vraiment que ce sera une lutte ouverte, avec du mental, du physique, de la maîtrise de soi, toutes ces choses-là. Pour un pilote, gagner le championnat est le défi ultime. Quand d'autres choses commencent à jouer un rôle plus important, comme des interventions du Safety Car ou des histoires de mécanique… ça retire cet enthousiasme qu'il y a à courir."

Article suivant
Le chemin de croix de Grosjean vers la 11e place

Article précédent

Le chemin de croix de Grosjean vers la 11e place

Article suivant

Bottas veut oublier son "erreur absurde" dès Bahreïn

Bottas veut oublier son "erreur absurde" dès Bahreïn
Charger les commentaires