Hamilton-Rosberg : Lauda ne croit pas à une tension exacerbée

Après une saison d'outrageuse domination, Mercedes devrait une fois encore figurer comme l'épouvantail et le premier favori de la saison 2015

Après une saison d'outrageuse domination, Mercedes devrait une fois encore figurer comme l'épouvantail et le premier favori de la saison 2015. Si tel est le cas, le duel entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg vivra un second acte, après le premier remporté par le Britannique en 2014.

La rivalité entre les deux coéquipiers, parfois très franche au cœur de la saison, a su être canalisée en interne lors du dernier tiers de l'année, notamment après la mise au point consécutive au Grand Prix de Belgique. Pour Niki Lauda, c'est l'une des plus grandes victoires de Mercedes et un gage de sérénité pour l'avenir. L'Autrichien ne croit pas une seconde que ce type de tensions se reproduiront, précisément car elles ont pu être endiguées.

"Quand vous surmontez tous ces problèmes – que l'un gagne le championnat, pas l'autre, et que l'un accroche l'autre mais pas l'inverse – cela devient plus facile car ils ont du respect l'un pour l'autre quant à leur niveau de performance", explique le Président non-exécutif de Mercedes. "Spa était le point chaud. Ensuite, nous avons de nouveau eu cela sous contrôle ; pas en leur disant, mais parce qu'ils ont réalisé ce qu'ils devaient faire. A partir de là tout a fonctionné et l'issue était incroyable. Ils se battent l'un contre l'autre et ils se félicitent l'un et l'autre."

Si Mercedes sera sans aucun doute au niveau cette année en raison de la stabilité de la réglementation technique, la concurrence travaille fort pour refaire son retard et l'écurie de Brackley aura besoin de deux pilotes qui ne se neutralisent pas dans la bagarre. Avec l'apaisement qui s'est fait jour sur les derniers Grand Prix, Lauda estime que son équipe tient une chance unique de poursuivre sur le bon chemin.

"C'est exactement ce dont nous avons besoin car Nico va se battre de nouveau et il en a le potentiel montant. Il y a encore des choses à venir pour lui en matière de rapidité, de performance et sur son implication technique. Ce sera une nouvelle fois amusant entre eux deux, et j'espère que personne d'autre n’interférera."

Fort de son expérience de triple Champion du Monde, Lauda ne demande pas à Hamilton et Rosberg de s'aimer, mais tout simplement de se respecter. "Je n'ai jamais aimé Prost, je n'ai jamais aimé Regazzoni, je n'ai jamais aimé Watson quand on faisait la course, alors c'est normal. Mais il y a un certain respect les uns pour les autres", rappelle-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Niki Lauda , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités