Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
118 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Hamilton est le seul pilote au niveau de Senna, selon Berger

partages
commentaires
Hamilton est le seul pilote au niveau de Senna, selon Berger
Par :
23 avr. 2019 à 12:16

Pour Gerhard Berger, Lewis Hamilton est le seul pilote de Formule 1 au même niveau que son ancien équipier chez McLaren, Ayrton Senna.

Berger a côtoyé Ayrton Senna pendant trois saisons chez McLaren, entre 1990 et 1992, vivant de l'intérieur deux de ses trois titres. Pour l'Autrichien, de tous les champions contre lesquels il a pu courir ou qu'il a pu voir de ses propres yeux, Lewis Hamilton est le premier qu'il place au niveau du Brésilien.

"Tout le monde me demande toujours : 'Comment tu vois tel pilote par rapport à Ayrton ?' Et toutes ces années je répondais toujours : 'Je ne vois personne qui se rapproche d'Ayrton'. Mais Lewis est le premier pilote que je place au même niveau qu'Ayrton."

Lire aussi :

"Ce gars est incroyablement rapide. Il fait moins d'erreurs que les autres, et ce qui m'impressionne énormément avec lui c'est que quand vous avez gagné autant que lui, vous [pourriez] penser : 'Là je suis second, je le dépasse coûte que coûte et je gagne, quitte à risquer l'abandon'. Il ne fait pas ça, il reste à sa place et attend : 'OK, je finis deuxième, je prends les points'. On dirait désormais qu'il joue le jeu d'une si bonne façon qu'il est imbattable pour l'instant."

"J'ai vraiment beaucoup regardé les championnats qui ont été remportés par Mercedes lors des dernières saisons, c'était Lewis et le moteur. Le moteur était formidable, oui. Mais Lewis, sur le mouillé, sur un circuit rapide, sur un circuit urbain, en qualifications, il est toujours là. Il a remporté cinq fois le championnat, il remporte course sur course. Oui, il est dans la meilleure voiture avec le meilleur moteur, mais il est aussi le meilleur – de loin le meilleur pour l'instant."

Senna, une place "spéciale" en F1

Sur la comparaison entre Senna et Hamilton, Berger reconnaît que la place du Brésilien dans l'Histoire de la discipline est spéciale. "Je vois toujours Ayrton l'emporter, parce qu'au final Ayrton était quelqu'un de charmant, et évidemment quand quelqu'un perd la vie et reste avec nous telle une légende, c'est toujours quelque chose de spécial."

"Donc je dirais qu'il y a peut-être plus de sympathie. Mais j'essaie de rester en dehors de ça, j'essaie de voir ça du point de vue de la performance. Lewis va d'une position à l'autre, et Lewis va d'une victoire à l'autre, juste comme Ayrton."

Et quand il lui est demandé de s'essayer à une comparaison entre Hamilton et Michael Schumacher, il répond : "Vous savez, dans la façon dont vous jugez les gens, d'un côté vous pouvez le faire sur le plan statistique, qui a gagné le plus de courses ou autre. Et puis vous pouvez aller un peu plus loin, et dire ensuite qui a gagné le plus de courses par rapport au nombre de courses disputées, puis regarder les qualifs. Je fonctionne avec le ressenti et le fait de regarder."

Lire aussi :

"Pour moi, il y a toujours eu des grands champions, comme Nelson [Piquet], comme Niki [Lauda], comme [Alain] Prost, comme Michael. Mais il y en avait un au-dessus d'eux, Ayrton. Désormais, je vois Lewis sur la même planète. Difficile pour moi de dire où je placerais Jim Clark ou [Juan Manuel] Fangio. L'autre jour, j'ai vu un documentaire sur Fangio, et j'ai réalisé à quel point il était fort."

Enfin, selon lui, Hamilton peut battre certains des records de Schumacher, notamment le nombre de titres. "Je pense que Lewis, si rien ne lui arrive et qu'il continue comme ça, pendant les deux ou trois prochaines années, il sera toujours en lice pour le championnat. Il en a assurément la possibilité."

"Également, avec ce qui est arrivé à Michael, d'un côté j'aimerais protéger les succès de Michael, parce que c'est une telle tragédie, et c'est si triste. Mais quand vous faites fi de tout cela pendant un moment, et que vous vous dites 'Voyons voir', alors, depuis le temps que je regarde la F1, Lewis Hamilton est un pilote très spécial."

Avec Adam Cooper 

Article suivant
Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Article précédent

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Article suivant

Michael Schumacher aurait été le manager de Mick, selon Weber

Michael Schumacher aurait été le manager de Mick, selon Weber
Charger les commentaires