Hamilton est le seul pilote au niveau de Senna, selon Berger

Pour Gerhard Berger, Lewis Hamilton est le seul pilote de Formule 1 au même niveau que son ancien équipier chez McLaren, Ayrton Senna.

Hamilton est le seul pilote au niveau de Senna, selon Berger

Berger a côtoyé Ayrton Senna pendant trois saisons chez McLaren, entre 1990 et 1992, vivant de l'intérieur deux de ses trois titres. Pour l'Autrichien, de tous les champions contre lesquels il a pu courir ou qu'il a pu voir de ses propres yeux, Lewis Hamilton est le premier qu'il place au niveau du Brésilien.

"Tout le monde me demande toujours : 'Comment tu vois tel pilote par rapport à Ayrton ?' Et toutes ces années je répondais toujours : 'Je ne vois personne qui se rapproche d'Ayrton'. Mais Lewis est le premier pilote que je place au même niveau qu'Ayrton."

Lire aussi :

"Ce gars est incroyablement rapide. Il fait moins d'erreurs que les autres, et ce qui m'impressionne énormément avec lui c'est que quand vous avez gagné autant que lui, vous [pourriez] penser : 'Là je suis second, je le dépasse coûte que coûte et je gagne, quitte à risquer l'abandon'. Il ne fait pas ça, il reste à sa place et attend : 'OK, je finis deuxième, je prends les points'. On dirait désormais qu'il joue le jeu d'une si bonne façon qu'il est imbattable pour l'instant."

"J'ai vraiment beaucoup regardé les championnats qui ont été remportés par Mercedes lors des dernières saisons, c'était Lewis et le moteur. Le moteur était formidable, oui. Mais Lewis, sur le mouillé, sur un circuit rapide, sur un circuit urbain, en qualifications, il est toujours là. Il a remporté cinq fois le championnat, il remporte course sur course. Oui, il est dans la meilleure voiture avec le meilleur moteur, mais il est aussi le meilleur – de loin le meilleur pour l'instant."

Senna, une place "spéciale" en F1

Sur la comparaison entre Senna et Hamilton, Berger reconnaît que la place du Brésilien dans l'Histoire de la discipline est spéciale. "Je vois toujours Ayrton l'emporter, parce qu'au final Ayrton était quelqu'un de charmant, et évidemment quand quelqu'un perd la vie et reste avec nous telle une légende, c'est toujours quelque chose de spécial."

"Donc je dirais qu'il y a peut-être plus de sympathie. Mais j'essaie de rester en dehors de ça, j'essaie de voir ça du point de vue de la performance. Lewis va d'une position à l'autre, et Lewis va d'une victoire à l'autre, juste comme Ayrton."

Et quand il lui est demandé de s'essayer à une comparaison entre Hamilton et Michael Schumacher, il répond : "Vous savez, dans la façon dont vous jugez les gens, d'un côté vous pouvez le faire sur le plan statistique, qui a gagné le plus de courses ou autre. Et puis vous pouvez aller un peu plus loin, et dire ensuite qui a gagné le plus de courses par rapport au nombre de courses disputées, puis regarder les qualifs. Je fonctionne avec le ressenti et le fait de regarder."

Lire aussi :

"Pour moi, il y a toujours eu des grands champions, comme Nelson [Piquet], comme Niki [Lauda], comme [Alain] Prost, comme Michael. Mais il y en avait un au-dessus d'eux, Ayrton. Désormais, je vois Lewis sur la même planète. Difficile pour moi de dire où je placerais Jim Clark ou [Juan Manuel] Fangio. L'autre jour, j'ai vu un documentaire sur Fangio, et j'ai réalisé à quel point il était fort."

Enfin, selon lui, Hamilton peut battre certains des records de Schumacher, notamment le nombre de titres. "Je pense que Lewis, si rien ne lui arrive et qu'il continue comme ça, pendant les deux ou trois prochaines années, il sera toujours en lice pour le championnat. Il en a assurément la possibilité."

"Également, avec ce qui est arrivé à Michael, d'un côté j'aimerais protéger les succès de Michael, parce que c'est une telle tragédie, et c'est si triste. Mais quand vous faites fi de tout cela pendant un moment, et que vous vous dites 'Voyons voir', alors, depuis le temps que je regarde la F1, Lewis Hamilton est un pilote très spécial."

Avec Adam Cooper 

partages
commentaires
Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Article précédent

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Article suivant

Michael Schumacher aurait été le manager de Mick, selon Weber

Michael Schumacher aurait été le manager de Mick, selon Weber
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021