Hamilton - Si Rosberg est Champion, je réagirai "comme un homme"

Au centre des attentions en conférence de presse, Lewis Hamilton a été le destinataire de nombreuses questions de la part des journalistes présents.

Hamilton - Si Rosberg est Champion, je réagirai "comme un homme"
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Romain Grosjean, Haas F1 Team lors de la conférence de presse de la FIA
Conférence de presse de la FIA : Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team; Romain Grosjean, Haas F1 Team; Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1; Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Romain Grosjean, Haas F1 Team photographie Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Romain Grosjean, Haas F1 Team photographie Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Sebastian Vettel, Ferrari lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur la grille
Podium : le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 avec son équipier troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, en conférence de presse FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Conférence de presse d'après-qualifs : Lewis Hamilton, Mercedes AMG, Nico Rosberg, Mercedes AMG et Kimi Raikkonen, Ferrari

Entre les réminiscences de la mini-polémique Snapchat, son apparition dans l’émission d’Ellen DeGeneres, dans le jeu vidéo Call of Duty, sa gestion des réseaux sociaux ou ses liens avec Mohammed Ali et Prince, certaines questions sur la saison 2016 de Formule 1 et le Grand Prix des États-Unis ont tout de même réussi à émerger.

Hamilton, qui aura fort à faire lors des quatre dernières épreuves du calendrier pour conquérir sa quatrième couronne mondiale avec 33 points de retard sur Nico Rosberg, arrive sur un tracé sur lequel il a remporté trois des quatre courses disputées.

"Je m'en suis toujours bien sorti aux États-Unis. C'est un circuit fantastique, ils ont fait du très bon travail en le dessinant. C'est un des rares nouveaux circuits qui permettent de dépasser. Il va faire meilleur ce week-end [qu'en 2015], ce sera génial pour les fans."

Au moment de se pencher sur ce qui s’est mal passé cette saison, il préfère se concentrer sur l'avenir : "Ce n'est pas la peine de regarder en arrière. Je suis conscient que Nico a fait de belles courses, c'est une longue saison. Tout ce que je peux faire, c'est travailler pour progresser."

"C'est le sport auto"

Et justement, si son équipier coiffe sa première couronne mondiale en fin d’année, quelle sera sa réaction ? "Je le prendrai comme un homme, on ne peut pas gagner à chaque fois. Cela fait partie du jeu. Il reste beaucoup de points à prendre, je crois que tout reste possible. Une fois que tout sera décidé, tout ce que je pourrai faire, c'est me tourner vers l'avenir en espérant revenir plus fort."

"Les batailles et les courses sont toujours serrées, quel que soit le scénario. C'est un peu différent en termes de performance, surtout mécaniquement, et je ne peux rien y faire. Parfois, les premières secondes de la course ne se passent pas bien, mais c'est le sport auto."

Les départs sont en effet un si ce n’est le point faible du Britannique cette saison, avec des mauvais envols qui lui ont coûté cher en Australie, à Bahreïn, à Monza et à Suzuka, en plus de ses problèmes mécaniques ou de leurs conséquences en Chine, en Russie, en Belgique et en Malaisie. Le triple Champion du monde explique qu’il continue toujours de travailler sur la procédure de départ.

"Il y a eu beaucoup de changements, de modifications cette année, beaucoup de travail, peut-être plus que dans tous les autres domaines. La semaine dernière, à l'usine, nous avons travaillé très dur là-dessus. Espérons que ce sera mieux ce week-end."

La blessure au pied

À ce sujet, Brackley et Brixworth ont accueilli les héros de l’écurie Mercedes AMG F1 de retour du Japon pour fêter le troisième titre de Championne du monde consécutif remporté par la structure.

"Franchement, c'est impressionnant de rentrer à l'usine car il y a énormément de gens ! Il faut parler devant 800 personnes dans un endroit, 500 dans l'autre. Leur parler, c'est toujours difficile, mais une fois qu'on connaît tout le monde, qu'on a atteint le succès, c'est un moment de grande fierté pour nous d'être là."

"Ces gens-là travaillent nuit et jour pour notre réussite. Chaque personne est à son meilleur niveau. Quand j'ai rejoint cette équipe, la plupart des gens pensaient que c'était une erreur, mais je sentais qu'il y avait ce potentiel. Maintenant, nous allons tourner notre énergie vers l'an prochain."

Aperçu boitillant lors de ces cérémonies et ayant dû faire l’impasse sur les essais Pirelli 2017 prévus à Barcelone les 12 et 13 octobre, il se veut rassurant quant à son état physique pour Austin : "Je me sens parfaitement bien."

"J'ai une blessure au pied à cause de la course à pied depuis le début de l'année. Cela prend beaucoup de temps à guérir. Quand je me suis levé la veille, c'était très douloureux. Le plus important, c'était de se sentir bien ici, et c'est la première semaine où je me sens bien."

Présentation vidéo du GP des États-Unis

partages
commentaires
Hülkenberg - Renault veut se battre pour la victoire, et moi aussi !
Article précédent

Hülkenberg - Renault veut se battre pour la victoire, et moi aussi !

Article suivant

Vettel prêt à "se battre" et à "tout donner" à Austin

Vettel prêt à "se battre" et à "tout donner" à Austin
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021