Hamilton surpris par l'écart avec Ferrari et Red Bull

Auteur du meilleur temps des deux séances d'essais libres du Grand Prix du Japon, Lewis Hamilton est surpris mais salue sa propre progression.

Hamilton surpris par l'écart avec Ferrari et Red Bull
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09

Si l'on devait se fier aux résultats des essais libres, c'est Lewis Hamilton qui dominerait le reste du week-end. En EL1 comme en EL2, le Britannique a devancé son équipier Valtteri Bottas de près d'une demi-seconde en tête de la hiérarchie – avec un composé plus tendre le matin – tandis que Red Bull était relégué à sept dixièmes puis une seconde, Ferrari accusant un retard de neuf dixièmes dans la première séance puis huit dixièmes dans la seconde.

Hamilton s'attendait-il à de tels résultats ? "Certainement pas", répond-il. "Je ne savais vraiment pas où nous allions nous situer par rapport aux Red Bull et aux Ferrari. Les Red Bull étaient vraiment rapides ici l'an dernier, tout comme les Ferrari, donc je ne m'attendais pas à ça." Directeur de Mercedes AMG F1, Toto Wolff a quant à lui émis des doutes sur le véritable déficit de la Scuderia.

Lire aussi :

Hamilton attribue en tout cas ses performances aux progrès qu'il a réalisés pour sa dixième venue sur un circuit généralement considéré comme l'un des plus difficiles à négocier en Formule 1.

"Ils n'en font plus, des circuits comme ça – il y a très peu de dégagements, une roue dans l'herbe et on part dans le mur", rappelle le quadruple Champion du monde. "Suzuka fait forcément partie de mes circuits favoris, si ce n'est mon favori. Les deux premiers secteurs sont déments, la première section représente les meilleures montagnes russes que j'aie connues dans une Formule 1 ! L'équilibre était bon, donc j'ai juste pris du plaisir."

"Chaque année, il y a des zones où je peux faire mieux. Je me disais qu'il y avait deux ou trois virages que je savais devoir claquer cette année, et j'y suis parvenu d'emblée. J'étais bien meilleur qu'auparavant dans ces virages en particulier. Maintenant, il faut continuer à travailler ; mon équipe et moi travaillons si bien ensemble pour peaufiner cette voiture ! Je prends plus de plaisir à piloter que jamais !"

Sous-virage pour Bottas

Accusant un certain retard sur son coéquipier, Valtteri Bottas était logiquement moins enjoué à l'issue de cette journée, même s'il ne se laisse pas abattre pour autant.

"La voiture était bonne, même si elle a été meilleure en EL1 qu'en EL2 pour moi", commente le Finlandais. "Nous avons toute la soirée pour analyser tous les changements que nous avons faits et trouver les bons réglages. Mais dans l'ensemble, la voiture était bonne dans tous les secteurs, j'ai juste eu des problèmes d'équilibre, quelques difficultés avec du sous-virage. Dans l'ensemble, c'est un bon point de départ pour le week-end."

Pour Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef, pas question de crier victoire : "Les chronos d'aujourd'hui nous flattent, mais nous pouvons encore trouver du temps au tour en travaillant sur l'équilibre, que ce soit sur un tour unique ou sur un long relais."

Rappelons que Mercedes a remporté toutes les courses à Suzuka depuis le début de l'ère hybride en 2014, même si Max Verstappen a donné du fil à retordre à Lewis Hamilton l'an passé.

partages
commentaires
Verstappen : "L'un de mes pires vendredis de l'année"

Article précédent

Verstappen : "L'un de mes pires vendredis de l'année"

Article suivant

Ferrari confirme qu'un second capteur FIA a été installé sur son ERS

Ferrari confirme qu'un second capteur FIA a été installé sur son ERS
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021