Hamilton : J'ai "tiré le maximum" du GP de Styrie

Auteur d'une prestation impeccable au Red Bull Ring, Lewis Hamilton estime qu'il aurait difficilement pu faire mieux, après avoir remporté le Grand Prix de Styrie.

Hamilton : J'ai "tiré le maximum" du GP de Styrie

Lewis Hamilton avait impressionné sous la pluie lors des qualifications du Grand Prix de Styrie, signant la pole position avec plus d'une seconde d'avance ; il a réalisé une prestation tout aussi convaincante en course sur le sec. Et pour cause : le pilote Mercedes a lentement mais sûrement creusé l'écart sur son plus proche rival, Max Verstappen, jusqu'à jouir d'une marge de dix secondes peu avant le terme d'une épreuve parfaitement maîtrisée. Et pourtant, les essais libres s'étaient mal passés dans des conditions météorologiques similaires.

Lire aussi :

"Quand on fait du bon travail et qu'on le fait comme on sait être capable de le faire, la sensation est bien meilleure", déclare Hamilton, qui a signé la 89e pole position et la 85e victoire de sa carrière. "Les EL1 ont été bons, les EL2 ont plus ou moins été un désastre, mais nous n'avons pas paniqué et nous avons décortiqué les données. En fait, j'étais content qu'il n'y ait pas d'EL3 car les autres ont eu moins de temps pour s'entraîner sous la pluie. Je savais ce dont je serais capable si les qualifications avaient lieu, je suis resté concentré et je n'ai commis aucune erreur."

Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG Petronas F1

"J'ai essayé de faire la course parfaite et je pense en avoir tiré le maximum. Quand on est en tête, il y a différents types de course. Il y a celles où on a énormément de pression derrière, et si l'on regarde le début de la course par exemple, il n'y avait pas grand-chose entre Max et moi, je dirais qu'il y avait davantage de pression. Je n'ai pas trouvé très facile de creuser un écart supérieur à deux secondes, mais ses pneus ont peut-être un peu perdu en performance, ou bien j'ai atteint un meilleur rythme et j'ai réussi à augmenter cet écart un peu plus."

"J'étais plus à l'aise dans le second relais avec mes pneus, peut-être qu'il avait plus de dégradation que moi. C’est vraiment un de mes points forts, la gestion de ces pneus : j'ai pu continuer à creuser l'écart. J'étais aussi conscient de ce que faisait Valtteri derrière lui, c'est tout une expérience de gestion. Si j'aurais pu tirer davantage de ces pneus ? Je suis sûr que j'aurais pu attaquer davantage, mais peut-être que ça aurait été nuisible pour les gommes. C'est un peu l'inconnue."

Mercedes ne peut néanmoins pas se reposer sur ses lauriers, notamment compte tenu des problèmes de fiabilité rencontrés lors du Grand Prix précédent sur le même circuit. "La fiabilité n'est pas encore assurée : lors de la dernière course, nous avons eu ces problèmes sur les vibreurs, donc nous ne sommes pas solides comme un roc", confirme Hamilton, interrogé sur d'éventuelles faiblesses de sa Mercedes W11.

"Et ce week-end, les Red Bull nous faisaient toujours mal dans le virage 3, elles y étaient meilleures que nous, et aussi au virage 4, je pense. Il y a donc des domaines où nous pouvons progresser. Je ne sais pas où ils sont moins bons que nous actuellement, si c'est question de puissance moteur ou d'appui aéro, mais je les vois comme nos principaux rivaux pour cette année."

partages
commentaires

Voir aussi :

Renault dans l'urgence après une nouvelle casse de radiateur
Article précédent

Renault dans l'urgence après une nouvelle casse de radiateur

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Styrie 2020

Les notes du Grand Prix de Styrie 2020
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021