Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
23 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
44 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Hamilton touché par les messages de Ron Dennis, Alonso et Vettel

partages
commentaires
Hamilton touché par les messages de Ron Dennis, Alonso et Vettel
Par :
15 nov. 2019 à 07:06

Désormais sextuple Champion du monde, Lewis Hamilton a rappelé à quel point il devait tout à Ron Dennis, sans qui il n'aurait jamais pu débuter sa carrière en Formule 1.

Dix jours après avoir décroché un sixième titre mondial dont il peine encore à prendre conscience, Lewis Hamilton s'est dit particulièrement touché par le respect que lui ont témoigné plusieurs acteurs du paddock. Parmi les innombrables messages et félicitations qu'il a reçus, certains ont pris une valeur particulière à ses yeux. Avec émotion, le Britannique a ainsi évoqué le message que lui a envoyé Ron Dennis : l'occasion de rappeler à quel point il devait tout à l'ancien patron de McLaren, qui a couvé sa jeune carrière avant de le propulser en Formule 1 il y a 12 ans de cela.

Lire aussi :

"Honnêtement, je n'ai pas encore répondu à la moitié des gens qui m'ont envoyé un message", confie Hamilton à son arrivée à Interlagos. "Tout d'abord, je suis très reconnaissant envers toutes ces personnes qui m'ont envoyé un message pour me féliciter, mais ça fait beaucoup pour répondre. Il y a quelque chose comme 400 messages, donc c'est énorme. Mais voir le message de Ron m'a vraiment profondément touché."

"Je l'ai rencontré lorsque j'avais dix ans, et il a vu quelque chose en moi que personne d'autre que mon père n'avait vu. Il m'a donné l'opportunité de démontrer mes aptitudes et d'apprendre, de grandir. Sans lui, je ne serais probablement pas arrivé en F1, j'aurais raté le coche à cause d'un manque de financement. J'aurais été dépassé par un tas de gens soutenus par plus d'argent, alors je suis reconnaissant à jamais envers Ron, et j'ai toujours de l'amour pour lui. J'espère qu'il ressent de la fierté, il a dit à quel point il était fier... Alors j'espère qu'il peut ressentir autant que quiconque qu'il appartient à tout ça."

Le texto "incroyable" d'Alonso

Podium : le vainqueur Fernando Alonso, McLaren, le second Lewis Hamilton, McLaren

Le podium du GP de Monaco 2007

À 34 ans, Lewis Hamilton assure que "la reconnaissance n'est pas quelque chose qui [le] motive", mais il concède cependant aisément que de telles marques de respect ne peuvent pas laisser insensible. Elles puisent plus de valeur encore lorsqu'elles émanent d'un homologue, d'un autre Champion du monde. Ce fut le cas avec le geste remarqué de Sebastian Vettel dès l'arrivée du Grand Prix des États-Unis, par exemple.

Lire aussi :

"C'est vraiment un honneur lorsque d'autres pilotes, particulièrement Seb, vous respectent à ce point", admet Hamilton. "Au fil des années, on fait des commentaires sur leur talent, on croit en leur talent, et on construit un rapport qui grandit constamment. Pour eux, prendre un moment pour montrer ce respect, c'est incroyable. Car chacun d'entre nous sait à quel point ce que nous faisons est dur. Nous tous, les 20 pilotes, savons particulièrement à quel point c'est dur, et seuls quelques-uns d'entre nous savent véritablement à quel point il est dur de gagner et d'être régulier d'année en année. Seb en fait partie. C'est vraiment génial."

"J'ai aussi reçu un texto de Fernando [Alonso], ce qui est assez incroyable. J'étais vraiment reconnaissant pour ça. Nous avons vécu un tourbillon d'expériences ensemble durant des années et, en toute honnêteté, j'ai toujours eu du respect pour ce qu'il avait accompli et pour son talent. J'ai également vu son évolution durant son passage chez McLaren."

Article suivant
Légalité moteur : nouvelle clarification de la FIA sur la combustion

Article précédent

Légalité moteur : nouvelle clarification de la FIA sur la combustion

Article suivant

Alonso : Le meilleur actuellement, "c'est Max Verstappen"

Alonso : Le meilleur actuellement, "c'est Max Verstappen"
Charger les commentaires