Hamilton savait qu'il fallait "des tours solides" face aux Ferrari

Lewis Hamilton s'est offert sa troisième pole position consécutive à Austin, au terme d'une séance très disputée, où la lutte a été farouche avec les Ferrari.

Hamilton savait qu'il fallait "des tours solides" face aux Ferrari

Le Britannique a beau avoir une première occasion d'être titré sur le Circuit des Amériques, la Scuderia Ferrari ne lui facilitera pas la tâche et il en a eu un aperçu clair lors de la Q3, où pour signer la pole il a dû l'arracher, avec 61 millièmes d'avance sur Sebastian Vettel et 70 sur Kimi Räikkönen.

Lire aussi :

Et même si son dernier rival pour le titre mondial s'élancera de la cinquième position sur la grille suite à sa pénalité, il aura à ses côtés le Champion du monde 2007, dont la monte ultratendres pourrait s'avérer être un allié précieux au moment du départ, comparé aux supertendres des quatre autres pilotes autour de lui.

Toutefois, ces considérations sont remises à ce dimanche, le numéro 44 s'attardant avant tout sur la lutte pour la première place sur la grille : "C'était très important [de faire la pole]... C'était serré ! Je ne savais pas à quel point ça allait l'être avant les qualifications, mais avant le dernier run, c'était très crispé et il fallait des tours solides. Le premier run était bon, mais pas suffisamment, et le second a été clairement un peu meilleur et ça m'a permis de le faire."

"Il y a eu des courses lors desquelles je n'ai pas amélioré sur le second tour, donc j'étais vraiment désireux de faire un bon second tour aujourd'hui, j'en suis heureux."

Lire aussi :

"La piste est incroyable, elle était très verte, très glissante en EL3, avant de devenir de plus en plus rapide au fil des séances. Il y avait un joli vent de face dans les Esses. Les esses sont incroyables, c'est comme Maggots et Becketts à Silverstone."

Auteur d'un second tour lancé avec le train de supertendres qu'il devra utiliser ce dimanche au départ de la course, après une première tentative moyenne, il ne s'en inquiète pas outre-mesure : "On verra demain. Les Ferrari sont très rapides ici. J'espère pour tout le monde en tribunes que ce sera une course passionnante."

partages
commentaires
Vettel retient la compétitivité retrouvée de Ferrari

Article précédent

Vettel retient la compétitivité retrouvée de Ferrari

Article suivant

Leclerc, un nouveau top 10 en qualifs et aucun regret

Leclerc, un nouveau top 10 en qualifs et aucun regret
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021