Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
241 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
248 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Hamilton se réjouit du "premier compliment de Ferrari en 13 ans"

Lewis Hamilton a poliment mais fermement rappelé à Ferrari que les commentaires d'appréciation de Mattia Binotto à son égard étaient la première marque de respect adressée par Ferrari à son égard depuis le début de sa carrière, alors que le Britannique arrive au bout de son contrat avec Mercedes.

partages
commentaires
Hamilton se réjouit du "premier compliment de Ferrari en 13 ans"

Lewis Hamilton se dit "reconnaissant" envers les commentaires élogieux de Mattia Binotto, ajoutant toutefois que même s'il apprécie le fait de recevoir "les premiers compliments en 13 ans" de Ferrari, ceux-ci ne sont "que des mots".

Interrogé à Abu Dhabi sur le fait de voir Hamilton potentiellement sur le marché des transferts pour la saison 2021, Binotto a répondu que le Britannique était un pilote "sortant du lot" et que sa disponibilité éventuelle ne pouvait "que le rendre heureux". Dans le même temps, des rumeurs de paddock ont fait état de deux possibles rencontres ayant eu lieu dans le courant de l'année entre Hamilton et John Elkann, le président de Ferrari.

Amené à lui-même réagir aux commentaires de Binotto, Hamilton a oscillé entre appréciation des commentaires faits par l'Italien et remise au clair de sa satisfaction d'évoluer dans l'environnement Mercedes.

Lire aussi :

"Je pense que c'est le premier compliment que j'ai reçu de Ferrari en 13 ans", a-t-il badiné, non sans faire passer un message. "Je ne me souviens honnêtement pas qu'ils m'aient mentionné une quelconque fois, donc merci, je le prends. Mais cela ne veut rien dire, réellement. Ce ne sont que des mots, mais oui, c'est gentil. Il a fallu toutes ces années pour qu'ils le reconnaissent, mais j'en suis reconnaissant."

Nombre de pilotes conditionnant l'intégralité du marché des transferts en F1 seront sur le marché au terme de la saison 2020 : ce sera le cas de Hamilton et Bottas (Mercedes), Vettel (Ferrari) ou encore Verstappen et Albon (Red Bull). La nature du contrat à long terme signé par Leclerc avec Ferrari n'est pas exactement connue mais le Monégasque pourrait aussi se trouver disponible. Hamilton explique quoi qu'il en soit qu'en dépit des options ouvertes, il est plus que probable que sa décision se porte que le fait de rester avec Mercedes et se lancer dans le défi des nouvelles réglementations technique, sportive et commerciale avec la firme à l'étoile.

Hamilton a rejoint l'équipe d'usine Mercedes en 2013 et a remporté cinq de ses six couronnes mondiales avec la structure de Brackley, au cours d'une ère de domination de la marque avec les motorisations V6 hybrides. Il a par ailleurs disputé l'intégralité de sa carrière en F1 avec un moteur Mercedes, ayant été propulsé par la marque chez McLaren entre 2007 et 2012.

Lire aussi :

Lorsqu'il lui est demandé si Binotto perd son temps en cherchant à lui lancer des éloges, Hamilton répond qu'il "n'est jamais une perte de temps que d’être agréable avec autrui". "Cela fait vraiment, vraiment longtemps, et il s'agit d'une équipe que j'ai toujours apprécié au fil du temps. Obtenir leur respect à travers quelqu'un de chez eux qui est bien évidemment très haut placé n'est pas une mauvaise chose. Je pense qu'ils ont deux super pilotes actuellement, mais qui sait ce que le marché des transferts va produire l'an prochain..."

"Pour être vraiment honnête, je ne suis pas vraiment concentré sur cela au moment présent : j'essaie de m'assurer de finir [la saison] de manière solide. J'ai un groupe de personnes incroyable là où je me trouve et je sens que je leur dois encore de donner tout mon cœur et 100% de mon énergie, particulièrement compte tenu du fait que je suis toujours sous contrat et que les négociations n'ont pas encore débuté. Je ne sais sincèrement pas comment va se dérouler la prochaine phase d'un point de vue contractuel. C'est très étrange de devoir le faire presque un an avant qu'il n'arrive à son terme et que ça ne puisse pas être fait à la fin, mais c'est comme ça."

Russell aura 3 journées de tests avec Mercedes d'ici la fin d'année

Article précédent

Russell aura 3 journées de tests avec Mercedes d'ici la fin d'année

Article suivant

L'avancée des travaux à Zandvoort en images

L'avancée des travaux à Zandvoort en images
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes , Ferrari
Auteur Guillaume Navarro
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021